Los Angeles Clippers

JaMychal Green en roue libre à propos de son arrivée à Denver : les Clippers au cœur de la cible, le choke de l’été a laissé des traces

punchline 2 décembre 2020

Time.

Source image : YouTube

Celle-là il fallait la voir venir. Pas peu fier de rejoindre la digne lignée des joueurs qui quittent leur équipe pour rejoindre celle qui t’a remonté un 3-1 lead (on ne cite pas de nom pour ne pas froisser les fans de Kevin Durant), JaMychal Green n’a pas manqué de faire remarquer à quel point c’était pour lui un choix évident. Arrivé chez les Nuggets durant cette Free Agency, Jean-Mi casse les codes d’entrée de jeu en se montrant un brin acide avec son ancienne équipe.

JaMychal Green aurait pu se contenter de rejoindre les Nuggets, on aurait compris. Mais il faut finalement croire qu’il aime quand c’est explicite :

« Remonter un 3-1 lead, ça montre qu’ils ont du cœur. Venir à Denver n’a pas été une décision difficile à prendre. »

Allez, on remue le couteau dans la plaie et on assaisonne le tout d’un filet de citron. Jean-Michel Vert doit être un très bon mathématicien, n’hésitant pas à raisonner par l’absurde: la loi du plus fort est toujours la meilleure, et il faut donc se rallier à la cause de son bourreau. Petit rappel des faits : après le désormais légendaire choke clippersien en demi de Conférence Ouest l’été dernier face à Denver, notre philosophe du jour se voyait libre de tout contrat et n’allait pas hésiter à renforcer les…  Nuggets, alors en manque d’intérieurs. Excepté pour les 18 personnes de son fan club, l’affaire aurait pu passer inaperçue mais comme on n’a pas tous les jours un point commun avec Kevin Durant, il fallait bien clarifier tout ça.

Belle ambiance mise par JMG, qui ne pouvait visiblement pas s’empêcher de remettre en lumière ce traumatisme californien et son apport de 7,1 points et 4,9 rebonds par matchs en moyenne sur cette série. Après avoir fêté son arrivée à Denver au vitriol, nul ne doute que le Nuggets-Clippers qui se prépare pour le Christmas Day s’annonce chargé en émotion. Exit les Judas, Brutus, KD, Saroumane, la trahison est désormais une formalité s’assumant pleinement, sans avoir plus de remords que ça. Que les Nuggets soient prévenus, continuez de faire preuve de cœur, sinon JaMychal le transpercera.

La NBA est une jungle, et JaMychal a décidé de faire régner la loi conséquente en rejoignant la meute qui venait de le mater et en le clamant bien fort. Toutefois, si vous tendez bien l’oreille, vous entendrez quelques dents grincer… Pas sûr que la troupe de Kawhi ne laisse passer ça.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top