Bucks

Officiel : les Bucks passent la seconde et récupèrent Bogdan Bogdanovic, les Kings aussi passent la seconde mais sur leur tank

Bogdan Bogdanovic 13 avril 2020

Bogdan Bogdanovic, Jrue Holiday… les magasins étaient ouverts cette nuit à Milwaukee.

Source image : NBA League Pass

Il est quelle heure à Milwaukee déjà ? Un peu plus de minuit ? Et il y a encore de la lumière dans les bureaux à minuit ? Ok. Alors en tentant de ne pas éveiller les soupçons de l’URSSAF on retourne de suite dans le Wisconsin, car après avoir récupéré Jrue Holiday il y a deux bonnes heures, c’est désormais Bogdan Bogdanovic qui change de conférence pour venir enfiler des Buckets avec les Bucks. Fait chaud là.

Le mardi 17 novembre 2020 restera comme la Journée Nationale des Milwaukee Bucks, jusqu’à nouvel ordre (du Woj) en tout cas. Jon Horst et les dirigeants des Bucks avaient déjà frappé un grand coup en récupérant Jrue Holiday pour driver le champion’s project de Giannis Antetokounmpo, et voici qu’ils ajoutent via un sign-and-trade des Kings une nouvelle pièce et non des moindres à leur roster : Bogdan Bogdanovic, ou plutôt Bogdan Bogdanovich comme le dit si bien Adrian Wojnarowski :

La construction d’un roster dont l’objectif sera nul autre qu’une bague continue, et Mike Budenholzer possède donc aujourd’hui un starting five solide mais un supporting cast qu’il faudra très vite attirer car pour l’instant le roster de Milwaukee ressemble grossièrement à ceci :

  • Jrue Holiday
  • Bogdan Bogdanovic
  • Khris Middleton
  • Giannis Antetokounmpo
  • Brook Lopez
  • Barnabé Braquemard
  • Albert Morel
  • Sylvain Dubois
  • un setter anglais
  • un bâton d’encens
  • M.Pokora

On reparlera très vite de cet ajout intelligent dans une équipe qui commençait à avoir besoin de shooteurs, de l’upgrade évidente aussi de la carrière de Bogdan Bogdanovic qui va pouvoir s’éclater avec un vrai coach et des vrais coéquipiers, et on reparlera aussi bientôt… bah des Kings, qui envoient via ce trade un signe assez évident d’une saison 2020-21 en mode tanking, en se débarrassant de l’une de leurs valeurs sûres tout en récupérant trois joueurs qui n’iront probablement pas au Hall Of Fame. La suite ? Objectif construire un banc pour les Bucks, et construire… une équipe pour les Kings, autour du pilier De’Aaron Fox, seul habitant de Sacramento qui semble accroché au projet, encore heureux comme dirait l’autre.

7h50 exactement, ça fait maintenant quatorze heures que le délire des transferts a commencé et vous savez quoi ? On n’a même pas eu le temps d’aller pisser. Et vous savez quoi ? Là faut vraiment qu’on y aille.

1 Comment

1 Comment

  1. Fabien

    17 novembre 2020 à 14 h 59 min at 14 h 59 min

    Avec un banc pareil Harrel et Lou will peuvent dire au revoir a leur trophé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top