Cavaliers

Andre Drummond active son option et reste aux Cavaliers : pas de Free Agency pour Dédé, dommage les Pistons étaient intéressés

Andre Drummond 20 mars 2020

On en connaît un qui pourrait revenir dans les rumeurs de transfert.

Source image : YouTube

Détenteur d’une player option pour la saison 2020-21, Andre Drummond devait choisir entre activer cette dernière et ainsi rester aux Cavaliers, ou la refuser pour débarquer sur le marché des agents libres. Sans grande surprise, il a préféré rempiler pour un an. 

Et s’il a logiquement choisi cette possibilité, ce n’est pas parce que la ville de Cleveland est tout d’un coup devenue the place to be en NBA, c’est surtout parce qu’il y avait 28,7 millions de dollars à empocher dans une dernière année de contrat. Et comme l’indique Marc Stein du New York Times, Drummond a voulu sécuriser tous ces billets verts en activant donc sa player option. Cela signifie concrètement qu’Andre ne sera pas disponible en tant qu’agent libre en 2020, mais en 2021 si aucune extension n’est signée d’ici là entre le pivot et la franchise qui détient ses droits. On s’attendait à cette décision de la part de l’ancien joueur de Detroit car si l’on compte en salaire annuel, Drummond n’aurait sans doute pas obtenu une telle somme sur le marché de la Free Agency.

Ceci étant dit, l’avenir de Drummond dans l’Ohio reste incertain. Arrivé à Cleveland lors de la trade deadline de février dernier, Andre pourrait bien revenir une nouvelle fois dans les rumeurs de transfert au cours de la saison à venir. Il y a environ trois semaines, lors du point Free Agency des Cavs, on disait que la franchise et le pivot n’étaient pas vraiment sur la même longueur d’onde dans les discussions concernant une potentielle prolongation de contrat. Et si les deux camps restent dans une impasse, on peut imaginer Cleveland faire le nécessaire pour tenter de récupérer une contrepartie avant qu’il soit libre de tout contrat en 2021, à moins que la franchise préfère simplement profiter de la masse salariale qui va se libérer le moment venu. En tous les cas, sachant qu’on va parler d’un contrat à expiration d’un montant de plus de 28 millions de dollars avant une belle classe d’agents libres, certaines franchises devraient logiquement montrer de l’intérêt. Et puis on parle d’un pivot qui tourne en 15 points – 15 rebonds depuis plusieurs saisons maintenant, un vrai spécialiste du double-double qui gobe tous les ballons et qui fait plaisir aux joueurs TTFL. Bien entendu, Dédé n’est pas vraiment le genre de pivot à la mode en 2020 mais ça reste solide dans une raquette.

La saison dernière, Andre Drummond n’a même pas joué dix matchs sous le maillot des Cavs, la faute au COVID. Huit rencontres au total, c’est évidemment beaucoup trop peu pour juger l’expérience Dédé – Cleveland et quelque part, avec l’activation de cette option qui prolonge leur cohabitation, le joueur et la franchise pourront probablement y voir plus clair concernant leur avenir. À l’heure de ces lignes, il faut savoir que Tristan Thompson va devenir agent libre dans quelques jours, tandis que Kevin Love est encore sous contrat pour trois saisons et 90 millions de dollars. Et à ça, vous ajoutez aussi un Larry Nance Jr. sécurisé jusqu’en 2023 à un prix raisonnable (environ 10 millions par saison). Les Cavaliers devront sans doute faire des choix au niveau de leur raquette.

Vous l’avez compris, Andre Drummond et les Cavaliers, ça continue sur le court terme mais l’incertitude règne concernant son avenir dans l’Ohio. Ça peut bouger via un transfert, ça peut bouger à la Free Agency 2021, ou ça peut éventuellement prolonger. Alors, vous misez sur quoi ?

Source texte : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top