Los Angeles Clippers

Mike Brown en pole chez les Clippers : passer au dessus de Tyronn Lue, c’est presque digne d’Allen Iverson

Mike Brown

Pourquoi coacher Oladipo quand on peut coacher Kawhi ?

Source image : Youtube

Les jours se suivent et se ressemblent, et les Los Angeles Clippers n’ont toujours pas de coach. Après avoir viré Doc Rivers, très vite parti vers Philly, Steve Balmer et son staff font leur shopping pour dénicher la perle rare. Et il se pourrait qu’ils l’aient trouvé en la personne de Mike Brown. Après Jerry West, la passerelle Warriors-Clippers continue de faire des merveilles. 

On l’annonçait plutôt vers Indiana, avec une quantité de rivaux non négligeables, mais Mike Brown pourrait peut-être surprendre tout son monde en rejoignant un cador : les Clippers ! Après quatre années à suivre Steve Kerr, ce serait un magnifique rebond pour l’ancien coach de LeBron James et c’est Marc Stein du NY Times, souvent bien renseigné, qui nous livre l’info.

« Dernier scoop sur le marché des coachs : l’assistant de Golden State, Mike Brown, aurait fait une grosse impression aux Clippers durant son rendez-vous et il semble sortir du lot à L.A.

Ty Lue, qui a un rendez-vous avec Houston en début de semaine prochaine, était largement annoncé comme le favori pour succéder à Doc Rivers. »

Posons-nous cinq minutes sur son CV. Coach of the Year 2009, Mike Brown est surtout connu pour sa première expérience de head coach entre 2005 et 2010 avec les Cleveland Cavaliers d’un certain numéro 23. Il a ensuite succédé à Phil Jackson aux Lakers pour un résultat très mitigé avant un court retour d’un an aux Cavs, période pré-LeBron. Et puis ? Plus rien. Enfin si, il aide Steve Kerr aux Warriors depuis quatre ans et a donc récupéré deux bagues en tant qu’assistant. Mais comme tout bras droit rêve un jour de prendre le lead, MB rêve d’un retour dans le grand fauteuil, dans le premier costume, sous le feu des projecteurs. Quid de sa compatibilité avec l’effectif angelino ? C’est pas nouveau et à moins d’une évolution personnelle poussée, les Clips vont découvrir qu’ils ont affaire à un coach old school, très axé sur une grosse défense et pas forcément un génie des plans en attaque. Voilà notamment pourquoi sa candidature aux Pacers faisait plutôt doublon vu l’ancien titulaire du poste (cf Nate McMillan). Défensivement, il peut encore faire progresser ce groupe et avec Kawhi mais aussi PG, Beverley (voire Marcus Morris s’il reste), il aura de la bonne cam’ pour monter sa forteresse. En attaque par contre, c’est une toute autre histoire et on se rappelle qu’avec les Lakers ou les Cavs (avant ou après) c’était pas fameux… Un élément qui pourrait être compensé par la signature d’un ou plusieurs assistants portés sur l’attaque (un Alvin Gentry en gros mais dispo). Est-ce que le fait de voir les Lakers l’emporter avec un coach défensif a pesé sur la décision, pas encore officielle attention, d’opter pour Mike Brown ? Nul ne le sait. Mais les Clippers vont devoir peser clairement leur décision alors qu’une année décisive s’annonce pour eux. L’an I se termina sur un énorme fail, l’an II ne peut pas se terminer de la même façon, sous peine de voir les deux têtes d’affiche plier bagages vers d’autres cieux. (Paul George et Kawhi peuvent tester le marché en 2021).

On s’accroche à son siège, Mike Brown est annoncé favori pour succéder à Doc Rivers. La course n’est pas encore gagnée mais Ty Lue a de quoi s’inquiéter, il vient peut-être de voir le job de ses rêves lui passer sous le nez. 

Source texte : NY Times / Marc Stein

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top