Bucks

Les Bucks sortent la spéciale face au Heat : 130-114, de moins vingt à plus quinze il n’y a qu’un café

Giannis Antetokounmpo 2 juillet 2020

Injouables.

Source image : Youtube

Pendant que se déroulait en même temps le match de l’année entre les Suns de Kobe Bryant et les Pacers de Michael Jordan, il y avait un autre petit match sympa dans la bulle. Milwaukee accueillait Miami, enfin presque, dans la troisième confrontation de la saison entre les deux franchises. Ce fut clair, net et précis, deux mi-temps, deux ambiances, et à la fin, ce sont (toujours) les Bucks qui gagnent.

De la poésie. C’est comme ça qu’on pourrait qualifier le match du Heat… si un match de basket durait 24 minutes et pas 48. Bam Adebayo fait de l’art à la mène, à l’intérieur et en défense, les shooteurs mettent tout dedans, le banc fait le taf à l’image de Tyler Herro et boum, +17 à la mi-temps pour le Heat. Giannis est en foul trouble et les Bucks ne sont pas dans les temps, à ce moment là on se dit que ça ne va pas le faire pour Milwaukee et que Miami va tranquillement vers la win. Alors oui, mais non. En 15 minutes de pause, Mike Budenholzer transforme ses joueurs un peu ramollos en monstres assoiffés de sang, et ça y est, on est reparti pour un tour. Un run de 17-4 dans le troisième quart et l’écart fond à vue d’œil. On n’a même pas eu le temps de tousser les gars, on peut pas suivre. Pourtant, le Heat a bien tenté de résister dans le quatrième quart hein, mais c’était déjà trop tard, la machine était lancée. Car de -23 à +16, il n’y a qu’un pas de géant de Giannis.

Parce que oui, on pourrait se poser la question : mais qui a été responsable de cette remontée incroyable ? Et on adorerait vous répondre Wesley Matthews et Ersan Ilyasova, pour une fois. Mais non, c’est toujours les deux mêmes, dans le jargon on les appelle les fous furieux, Giannis Antetokounmpo et Khris Middleton. 33 points chacun, comme ça pas de jaloux, et des pourcentages… oh dear god. 13/17 pour le Grec et 9/14 pour Monsieur 50-40-90, 22/31 en cumulé pour 70,9% au tir. Voilà, maintenant que vous êtes tombés de votre chaise, on vous laisse vous relever tranquillement et reprendre vos esprits. On est donc à 66 points, 18 rebonds et 12 passes pour les deux pyromanes, c’était trop pour le Heat qui, malgré une grosse perf collective (7 joueurs à plus de 10 points), n’auront rien pu faire pour stopper la moissonneuse-batteuse. Score final : 130-114 alors qu’on croyait avoir un match difficile pour les Bucks un quart d’heure plus tôt, il y a de quoi désespérer.

Sans Jimmy Butler et Goran Dragic (blessés), le Heat n’a pas réussi l’exploit de passer à 3-0 sur la saison face à des Bucks toujours aussi injouables. Résultats de la soirée, les Daims sécurisent la première place de l’Est et le Heat manque l’occasion  de se rapprocher des Celtics. Sale soirée pour les Floridiens. Allez, tout le monde au lit, ça ira mieux demain.

 

 

box score Miami 06.08.2020

box score Bucks 06.08.2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top