Mavericks

Luka Doncic dépoussière encore les livres d’histoire : triple-double à 34 points, 20 rebonds, 12 caviars, pousse-toi Oscar Robertson !

Ce fut la grande performance de la soirée d’hier. Si on a kiffé le festival de Timothé Luwawu-Cabarrot face aux Bucks et le nouveau récital de T.J. Warren, le triple-double de Luka Doncic a fait de l’ombre à tout ce beau monde. Et pour cause, le prodige de Dallas a tout simplement été historique. 

Depuis qu’il a débarqué en NBA en 2018, Luka Doncic a pris l’habitude de battre des records et de marquer l’histoire de la NBA. Et quelque chose nous dit que ça va durer un bon moment. Hier soir face aux Kings, l’équipe qui a préféré choisir Marvin Bagley III plutôt que Luka à la Draft (désolé fans de Sacto, la perche était trop belle), le phénomène slovène a sorti une ligne de stats hallucinante pour porter les Mavs vers leur première victoire dans la bulle : 34 points, 20 rebonds, 12 passes décisives, tout ça à 12/24 au tir. Wow. Très vite, les spécialistes des chiffres et autres historiens en herbe sont allés jeter un œil dans les archives pour voir où se situait cette performance monstrueuse dans la hiérarchie des triple-doubles, et devinez quoi : d’après StatMuse, Luka Doncic est devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la NBA à réaliser un match en 30-20-10, à 21 piges et 158 jours. ESPN ajoute que le précédent record appartenait au roi du triple-double, mister Oscar Robertson, qui avait réussi un tel exploit 12 jours après avoir fêté ses 23 ans, le 6 décembre 1961 lors d’un match opposant les Cincinnati Royals aux Boston Celtics. Quel petit joueur ce Big O. Enfin, dernier point stat, seulement 11 joueurs dans l’histoire de la NBA ont réalisé un match en 30-20-10 (Doncic inclus), et seulement quatre depuis la fusion ABA – NBA en 1976 (David Lee, DeMarcus Cousins, et Nikola Jokic cette saison).

Il fallait bien ça pour permettre aux Mavericks de débloquer leur compteur à Orlando. Parce que Dallas a particulièrement galéré pour se débarrasser de Sacramento, l’emportant en prolongation 114-110 alors que les Texans étaient menés une bonne partie du match. Une victoire arrachée avec les tripes, grâce notamment à une défense qui a step-up dans le quatrième quart-temps. Toujours important pour la confiance car la bande à Luka s’était d’abord inclinée contre Houston en foirant complètement sa fin de match, avant d’enchaîner une deuxième défaite face aux Suns. Au niveau du classement, les hommes de Rick Carlisle sont bien accrochés à la septième place (deux matchs de retard sur le Thunder, sixième, et huit matchs d’avance sur les Grizzlies, huitièmes) et sont déjà qualifiés pour les Playoffs, mais un bilan de 0-3 pour entamer la reprise, ça aurait quand même bien fait tache. Aux Mavs désormais d’enchaîner pour essayer de grimper un peu au classement, même si ça s’annonce tendu. Au programme, les Clippers, potentiel adversaire au premier tour des Playoffs, les Bucks, le Jazz, les Blazers et les Suns.

Luka Doncic est rentré encore un peu plus dans l’histoire de la NBA hier soir, et c’est Dallas qui peut souffler un coup avec sa première victoire depuis la reprise. Pas forcément très convaincants les Mavs, mais Luka est clairement en grande forme. Ça promet pour la suite.

Source stats : StatMuse, ESPN, Basket Reference, Mavs PR

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top