Magic

Mo Bamba s’est métamorphosé pendant le confinement : 10 kilos de muscle en plus sur la balance, dégagez de son chemin

Mo Bamba

Enchanté, on se connaît ?

Source image : screen NBA.com

Pendant le confinement, beaucoup de joueurs ont décidé de passer un cap sur le plan physique en poussant de la fonte pour renforcer leur masse musculaire et perdre les quelques poches de gras qui pouvaient subsister. C’est le cas de Mo Bamba qui a pris… 10 kilos de muscle entre mars et juin. Avertissement pour les 21 autres équipes présentes en Floride, le pivot d’Orlando ne va pas faire dans la dentelle quand il faudra arracher le cercle.

On se souvient de cette Draft 2018 durant laquelle on associait déjà Mo Bamba à un phénomène physique d’un nouveau genre pour la Grande Ligue. 2 mètres 13 en longueur, 2 mètres 39 en largeur, le genre d’épouvantail qui fait perdre ses plumes à n’importe quel oiseau. Deux ans plus tard, avec une petite moyenne en carrière de 5,8 points, 5 rebonds et 0,8 passe, le phénomène annoncé n’a pas explosé à la mesure de ce qu’on lui prévoyait tant ses mensurations étaient annonciatrices d’un carton total au poste 5. En effet, revers de la médaille, le joueur n’arrive pas a prendre du poids, et ne parvient pas à rivaliser avec des pivots certes moins longs mais mieux construits. Alors quand le confinement s’est vu imposé par le gouvernement des États-Unis, le géant du Magic en a profité pour step up sur le plan physique, et prendre les kilos de muscle qui manquaient jusqu’alors pour asseoir sa domination dans la peinture. Et c’est chose faite pour le big man de Floride qui a donc pris 10 kilos de bonne viande en trois mois. Il a pas chômé le Mo, prêt à casser des bouches dans la raquette dès le 31 juillet. Pour le site officiel du Magic, il est revenu sur le processus de musculation qu’il a traversé durant les quatre derniers mois.

« C’est quelque chose que j’ai dû travailler chaque jour, et j’ai eu à me mettre en difficulté. Le Magic a fait venir la moitié de la salle de musculation chez moi, ainsi qu’un chef m’imposant 5 à 6 repas par jour. J’ai parfois eu à me lever à 3 et 4 heures du matin uniquement pour absorber des calories supplémentaires. C’était très compliqué au début, mais à mesure que je m’y suis habitué, c’est ensuite devenu bien plus facile. »

Une très bonne nouvelle pour le Magic, qui pourrait bien voir son jeune poste 5 sous un tout nouveau jour dès la reprise des matchs fin juillet. Steve Clifford serait en effet bien heureux d’enfin compter sur un pivot de première classe pour compléter une raquette déjà bien occupée par Nikola Vucevic. Avec la mobilité de Bamba, on peut aussi imaginer que le technicien d’Orlando sera très emballé à l’idée de l’associer à Evan Fournier et Aaron Gordon en contre-attaque. On imagine enfin que Vavane kiffera bien lui envoyer des alley-oop de malade mental. De bonne augure alors que les locaux de cette reprise sont huitièmes de la Conférence Est et auront à défendre leur place pour la suite de la saison.

Transformation spectaculaire pour le jeune freak de Floride. Il n’y a plus qu’à espérer que tous ces efforts porteront leurs fruits au moment de prendre sa place au poste bas. En attendant, c’est bien ce genre de news qui nous hype beaucoup trop et nous rend réellement impatients de la reprise. Allez, vite au 31 juillet.

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top