Dossiers NBA

Grosse surcote : les ailiers-forts NBA 2019-20 un peu trop médiatisés par rapport à leur niveau de jeu réel

Ailiers forts surcotés

Quelques abuseurs, on fait le point ensemble.

Source image : montage via YouTube

Ils roulent en Ferrari alors qu’ils devraient être en Twingo 2 et pourtant tout le monde trouve ça normal. Ils sont invités aux soirées sans qu’on ne se demande même plus pourquoi ils sont là. Sans aller jusqu’à parler de supercherie, certains joueurs ont été très bien vus cette saison sans que l’on remette vraiment leur statut en question… Jusqu’à maintenant. Après les sous-cotés hier, il est grand temps de s’attaquer aux ailiers-forts les plus surcotés de la NBA concernant la saison 2019-20. Votre avis est évidemment le bienvenu, ça va piquer !

Comme toujours lorsqu’il est question de juger l’écart entre le niveau réel d’un joueur et sa perception dans les médias et auprès du grand public, la subjectivité est de mise. La définition et l’interprétation du terme surcoté n’est pas la même pour tout le monde et certains vont sûrement grimper aux rideaux en découvrant leur petit chouchou ci-dessous. Pour clarifier un peu les choix présents dans cet article, on se reposera surtout sur la saison 2019-20 en tentant d’identifier ceux qui squattent les gros titres toute l’année alors qu’ils n’ont pas fait le taf pour. Alors qui sont les joueurs les plus sur-médiatisés, qui prennent la place de ceux qui méritent le plus ? On enfile un gilet pare-balles et on y va !

# Aaron Gordon (Orlando Magic)

On s’excuse par avance auprès des fans du Magic qui doivent en avoir marre de le retrouver dans une telle catégorie chaque année mais il ne fallait peut-être pas miser autant sur lui à l’été 2018. Qu’on soit clair, oui il aurait certainement mérité de remporter le Slam Dunk Contest si Dwyane Wade n’avait pas décidé de le troller avec son 9 mais le reste de la saison Air Gordon reste décevant par rapport au statut et à la réputation du garçon. Navigant toujours entre deux postes, pas assez adroit pour être ailier mais pas suffisamment intense pour être un vrai 4, on a l’impression qu’il continue à se chercher alors que ses statistiques sont en légère baisse. A moins qu’il ne consacre désormais son temps et son énergie à la musique, lui qui semble vouloir se lancer dans une carrière de rap. Mais attention à ne pas survendre ses freestyles non plus…

# Kyle Kuzma (Los Angeles Lakers)

C’était l’un des grands débats de l’été dernier, on tient peut-être notre réponse un an plus tard. Gêné par une blessure en première partie de saison, le double K a logiquement cédé sa place de titulaire à Anthony Davis mais il n’a pas eu l’impact espéré face aux second units adverses. Peu adroit et moins présent, il s’est bien fait distancer par ses compères de la cuvée 2017 et on ne parle pas de norme sanitaire. Les Lakers vont devoir chercher ailleurs pour trouver le troisième membre de leur Big Three car ce costume était tout simplement trop grand pour Kyle. De quoi faire réfléchir aussi en assistant à l’explosion de Brandon Ingram du côté de la Nouvelle-Orléans.

# Kevon Looney (Golden State Warriors)

Voilà ce qui arrive quand on est vendu par certains comme le futur KD à son arrivée dans la Ligue. Pas épargné par les blessures, le guerrier – au sens premier du terme – des dernières Finales NBA n’a pas réellement eu l’occasion de prendre la place qui lui était réservée dans la peinture des Warriors cette saison. Pire encore, il a régressé avec moins de 4 points et 4 rebonds en 13 minutes de moyenne lors des 20 matchs auxquels il a participé. Forcément décevant pour l’un des survivants de l’été à San Francisco et qui est censé faire partie du nouveau noyau dur de joueur qui permettra à Golden State de retrouver les sommets en 2021. Surtout quand on voit la faible concurrence au sein de l’effectif cette année aux postes 4 et 5. Une opportunité de perdue, attention à ne pas regretter les quelques millions de dollars de discount offerts à la direction des Warriors l’été dernier…

# Thaddeus Young (Chicago Bulls)

Quand le vétéran aux douze années d’expérience a rejoint la Windy City l’été dernier, beaucoup de monde parlait d’un joli coup de la part de l’ancien management de la franchise. Or, quand on fait le bilan, les statistiques ont baissé et il n’a pas non plus réussi à montrer la route des Playoffs aux Bulls ni à bien conseiller Lauri Markkanen à son poste puisque le Finlandais a vécu une saison compliquée. Pas si étonnant que cela en soit, mais il va peut-être falloir revoir notre jugement sur l’impact que peut avoir T Jeune dans une équipe dans les années 2020.

# Markieff Morris (Los Angeles Lakers)

Chaque jumeau a sa période et Kieff semble au milieu d’un petit creux. Doublé par Sekou Doumbouya dans la rotation des Pistons lorsque Blake Griffin pointait à l’infirmerie en milieu de saison, il n’a pas eu l’effet escompté chez les Bad Boys qui ont préféré le libérer de ses fonctions pour le laisser rejoindre les Lakers au mois de février. Pourtant, sur le papier le fit était bien réel avec une franchise défensive et à la mentalité col bleu mais la greffe n’a jamais pris et il n’a pas eu le temps de faire son trou à Los Angeles. Detroit a le droit d’être déçu en voyant ce que le frangin a envoyé à New York avant d’être cédé aux Clippers où il a également pris ses marques rapidement. Qui a été drafté en premier déjà ? Bon, à un pick près certes, mais quand même.

Allez, on respire ! Voici un petit éventail subjectif et collectif des ailiers-forts les plus surcotés de la Ligue cette saison. D’accord, pas d’accord ? N’oubliez pas de lâcher votre petit vote dans le sondage ci-dessous pour nous permettre de constater si une tendance apparaît, et surtout n’hésitez pas à commenter si l’on a oublié la plus grosse arnaque en NBA chez les power forwards. Un joueur tellement planqué dans sa fame qu’on n’a même pas pensé à le citer alors que pourtant… à vous la parole !

Qui est l'ailier fort le plus surcoté en NBA cette saison ?

View Results

Loading ... Loading ...

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top