News NBA

La matinale de TrashTalk, spécial duel NBA / COVID-19 : un live Twitch de 24h pour Meyers Leonard, des Playoffs à Las Vegas ?

Las Vegas

La Summer League n’aura jamais fait autant de vues que cette année si ça se confirme.

Source image : Benoît Carlier - TrashTalk

Comme vous le savez, la NBA est à l’arrêt pour cause de COVID-19. Pendant cette suspension exceptionnelle, l’actualité sera beaucoup dominée par le coronavirus, alors on a estimé nécessaire de rassembler les différentes informations dans une matinale que vous pourrez retrouver chaque… matin. Merci Captain Obvious. Le but ? Vous informer au mieux sur le sujet, sans pour autant vous submerger d’articles COVID-19. Allez, voici les dernières infos à connaître.

# Les dons continuent d’affluer de la part des joueurs et de leurs franchises

Al Horford a fait fort en sortant un chèque d’un demi million de dollars pour lutter contre la pandémie de coronavirus dans son pays, en République Dominicaine, ainsi que dans toutes les régions des Etats-Unis où il a joué au basket (Michigan, Gainesville en Floride, Atlanta, Boston et Philadelphie). L’intérieur des Sixers n’est pas le seul a venir en aide à la communauté puisque C.J. McCollum a également tenu à donner l’exemple en tant que membre du syndicat des joueurs. Le joueur des Blazers a fait un don de 70 000 dollars à une association pour les enfants de Portland et ses environs ainsi qu’un chèque de 100 000 dollars en faveur de la banque alimentaire du canton d’Akron d’où il vient.

Les Warriors ont quant à eux épaissi leur enveloppe dédiée au personnel du Chase Center, passant de 1 million à 1,4 millions de dollars d’aides soit 400 000 dollars supplémentaires injectés pour protéger ceux qui se sont coltinés la pire saison de Golden State depuis bien longtemps. Rien de plus logique finalement. Enfin, c’est J.J. Redick et les Pelicans qui ont mis la main à la poche pour fournir 1,8 millions de repas supplémentaires à la population de New Orleans dans ces temps extrêmement difficiles. Y’a pas à dire, les NBAers savent être classe.

# Des Playoffs à Las Vegas ?

Alors que le scénario dans lequel les Playoffs se dérouleraient dans le format habituel, même dans des salles à huis clos, semble de plus en plus improbable, la NBA planche toujours sur des alternatives qui permettraient d’avoir un champion à inscrire au palmarès en face de l’année 2020. Parmi toutes les options envisagées, seul un tournoi dans un lieu neutre semble pour l’instant une option crédible, Las Vegas se démarquant de toutes les autres villes selon un rapport de Chris Mannix de Sports Illustrated. La ville du jeu accueille chaque année la Summer League au Cox Pavilion et au Thomas & Mack Center, ce qui ferait donc deux salles pour accueillir tous les matchs en une période de temps limitée. Mais à l’heure actuelle, cela reste encore et toujours des rumeurs et aucune décision ne sera prise avant d’avoir plus de visibilité sur la tournure des événements par rapport au virus.

# Les Nuggets ont terminé leur quarantaine

Immédiatement placés en quarantaine suite au contrôle positif de l’un des membres de l’organisation il y a deux semaines, les Nuggets ont terminé la période de quarantaine prévue par les médecins. Néanmoins, pas sûr qu’on les voit davantage sortir dans les prochains jours vu les nouvelles restrictions mises en place un peu partout aux USA depuis que la pandémie frappe le pays de l’Oncle Sam.

# Frank Vogel n’est pas curieux

Le confinement a aussi été adopté en Californie depuis plusieurs jours maintenant alors que les Lakers ont récemment terminé leur propre quarantaine de 14 jours après l’annonce de deux joueurs testés positifs au coronavirus. Mais pas de quoi inquiéter plus que ça Frank Vogel qui n’a même pas tenu à savoir lesquels de ses hommes étaient touchés selon des propos au micro de Jackie MacMullan d’ESPN.

« Je ne sais même pas de qui il s’agit et ça me convient parfaitement. »

Les Lakers ont tous été déclarés asymptomatiques depuis la fin de leur quarantaine et vont désormais pouvoir reprendre les entraînements à distance pour conserver la forme en attendant une éventuelle reprise de la NBA sous quelque forme que ce soit.

# L’incertitude n’aide pas les coachs

Ce serait d’ailleurs le plus difficile à gérer pour les entraîneurs qui n’ont aucune date précise sur laquelle se baser et qui doivent maintenir leurs joueurs dans le bon état d’esprit en attendant de nouvelles directives de la NBA. Une situation qui les surpasse totalement comme l’a expliqué Steve Clifford à Associated Press.

« Ne pas connaître la date de la reprise est mon plus gros défi professionnel. Evidemment, nous sommes limités dans ce que nous pouvons faire et le basket passe après nos familles et la santé. Mais quand même : quand je parle à nos joueurs, la question qui revient toujours est ‘Quand est-ce que tu penses qu’on va reprendre ?' »

Mais le coach d’Orlando sait que sa situation ne concerne pas seulement la NBA mais tous les corps de métier et ce dans le monde entier.

« C’est dur pour tout le monde. C’est dur de se tenir à un programme pour rester prêt. Mais c’est un parallèle, pas seulement pour nous, mais pour tout le monde sur la planète, peu importe la profession. »

La pandémie a mis la Terre sur pause depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois désormais et la situation est toujours aussi incertaine.

# Un live Twitch animé par Meyers Leonard

Ce dimanche, l’intérieur du Heat lancera un streaming de 24 heures sur la chaîne Twitch d’ESPN pour soulever des fonds pour The Hammer Classic qui soutien Feeding America et Feeding America South Florida. Au programme, Call of Duty, Fortnite et tout un tas d’autres jeux avec de nombreux invités, le tout animé par Meyers Leonard qui devra donc tenir l’antenne durant les deux tours d’horloge.

# Les Warriors inventifs pour ne pas s’ennuyer

Bloqués chez eux, les Warriors se sont lancés dans un grand défi de home trainer à la maison. Chacun se connecte à un câble et le peloton se forme avant que Draymond Green vienne dynamiter la course avec ses attaques à 1 kilomètre du col. Il paraît même que Stephen Curry serait un excellent descendeur, quitte à prendre quelques risques dans les virages. Bon, on va peut-être un peu loin mais la magie du Tour de France nous manque et au meneur de Golden State aussi apparemment.

« C’est le Tour des Warriors. Je suis au-dessus de la moyenne mais je ne suis pas encore sur le podium. Il faut que je trouve un moyen d’y accéder très vite. Il y a toujours de nouveaux objectifs. »

A votre avis, qui porte le maillot jaune au classement général actuellement ?

# Pendant ce temps-là

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top