News NBA

Coronavirus : la NBA pourrait délocaliser des matchs pour éviter les huis clos, qui veut accueillir une franchise en intérim ?

Adam Silver 20 novembre

Dommage, Seattle est beaucoup trop touchée pour se porter volontaire.

Source image : YouTube

Vous l’attendiez, c’est le point coco, le point roro, le point coronavirus du jour. Quelques heures avant la réunion téléphonique entre la NBA et l’ensemble des propriétaires de franchise prévue ce soir, on apprend que l’une des mesures pourrait concerner la délocalisation de certaines rencontres hors des zones à risque. Ça part dans tous les sens en ce moment, c’est le cas de le dire.

Depuis hier, les médias et toute personne jugée non indispensable au sein du staff ne sont plus admis dans les vestiaires avant et après les matchs. Une première mesure commune aux autres grandes ligues sportives américaines pour protéger les athlètes du virus à couronne qui menace désormais les habitants de tous les continents. Elle pourrait être suivie de nombreuses autres décisions avec des conséquences encore plus grandes. On a ainsi déjà entendu parler de huis clos, voire même de suspension du calendrier durant une période à durée indéterminée. Mais Adam Silver étudie toutes les pistes et Adrian Wojnarowski d’ESPN nous indique qu’une autre possibilité pourrait être explorée dans les prochaines heures, à savoir celle de délocaliser les matchs dans d’autres villes en cas de restrictions trop importantes dans une zone à risque à l’instar de ce qui vient d’être mis en place en EuroLeague pour les rencontres initialement prévues sur le sol italien jusqu’au 11 avril prochain. On n’en sait pas plus pour le moment mais des affiches pourraient finalement se jouer dans la salle de l’équipe adverse si celle-ci évolue dans une région moins touchée par le coronavirus ou carrément dans une ville neutre afin de permettre aux fans de continuer à aller voir leurs stars préférés et aux joueurs de ne pas se croire à l’entraînement en continuant de jouer devant des tribunes remplies. C’est ce que les Hornets avaient fait en venant jouer à OKC après l’ouragan Katrina par exemple. On vous voit venir, mais le retour de la NBA à Seattle n’est malheureusement pas pour tout de suite, le Washington est l’un des états les plus touchés. En délocalisant certains matchs, la Ligue peut espérer respecter son calendrier très serré et surtout honorer tous ses contrats avec les sponsors et les télévisions.

Des décisions pourraient être prises lors de la conférence téléphonique de ce soir avec la présence de tous les propriétaires de franchise et nous en saurons probablement plus demain. La Ligue a d’ores et déjà prévu de s’exprimer auprès des présidents puis des GM de chaque franchise lors de deux réunions supplémentaires ce jeudi, probablement pour les informer des choix qui auront été faits la veille. En attendant des consignes claires et des accords collectifs, les franchises se sont montrées frileuses pour prendre des mesures elles-mêmes à l’instar des Warriors qui sont en liaison régulière avec les autorités sanitaires mais qui ont décidé de laisser se disputer des rencontres au Chase Center malgré les recommandations de la part des politiques locales. Il faut dire qu’avec des revenus estimés entre 3,6 et 3,8 millions de dollars pour chaque match à domicile, les pertes liées à un huis clos pourraient être énormes à San Francisco et ailleurs. Dans l’Ohio, le gouverneur a recommandé à chaque équipe de sport intérieur de fermer ses portes au public. Heureusement, les Cavaliers sont en plein road-trip et leur retour à Cleveland n’est prévu que le 24 mars. D’ici là, on devrait tous en savoir un peu plus sur les mesures prises par la Ligue en concertation avec les dirigeants de chaque franchise.

Toutes les personnes qui ont prévu un voyage chez l’Oncle Sam ou à Toronto dans les prochaines semaines commencent sérieusement à trembler. Pour le moment, aucune décision définitive n’a été prise mais il semble que cela va se faire au cas par cas, en fonction de la propagation du virus sur les différents territoires possédant une franchise NBA. A bientôt pour un nouveau point coronavirus. Allez, masque.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top