Warriors

Draymond Green ne peut plus encadrer Charles Barkley : « Il devrait s’arrêter avant que je vienne lui prendre son job »

Draymond Green 25 décembre

Ce sont les autres joueurs qui risquent de ne pas être trop d’accord.

Source image : NBA League Pass

Depuis quelques semaines, nous sommes les heureux témoins de la naissance d’une grande histoire d’amour entre Charles Barkley et Draymond Green. La gueule toujours grande ouverte, c’est à celui qui fera le plus de bruit médiatique. Et l’intérieur des Warriors ne voulait pas laisser trop d’avance à son aîné.

Pas la peine d’avoir fait maths sup pour comprendre que les Warriors vivent une saison compliqué. Après le départ de KD, la blessure de Klay Thompson et l’absence de Stephen Curry, les derniers finalistes ont vécu un cauchemar depuis le début de la saison. Ça n’a toutefois pas empêché Charles Barkley de tirer sur l’ambulance en faisant de Draymond Green l’une de ses victimes favorites depuis le début de la saison. Sa formule « triple-simple » en référence aux statistiques en baisse de la part du couteau-suisse de San Francisco a fait un peu de bruit. Pas peu fier de sa trouvaille, Chuck se fait un plaisir de la ressortir des cartons dès qui l’en a l’occasion. Mais lassé de toujours écouter le même disque rayé, le pitbull de la baie a profité de sa dernière interview pour envoyer un taquet à son détracteur au micro de Nick Friedell d’ESPN.

« Barkley devrait arrêter avant que je vienne lui prendre son job. Parce que je peux très bien le faire aussi. Il n’a pas gagné assez d’argent lors de sa carrière de joueur alors il a besoin de ce job. Il devrait arrêter de me parler. J’ai tendance à terminer les gens alors il devrait arrêter avant que je prenne son job. […] S’il continue de parler, je vais vite venir lui prendre. Plus tôt qu’il ne croit. Mais peu importe, il devrait se calmer. Il ne peut pas parler de basket avec moi non plus. Il n’est pas assez intelligent et il n’est pas qualifié. Ceux qui n’ont pas de bague ne peuvent pas s’asseoir à cette table. »

Ça tire à balle réelle dans la salle d’entraînement des Warriors. Blessé depuis quatre matchs pour des problèmes aux genoux, Draymond Green a eu le temps de préparer une jolie réplique à Charles Barkley. S’il continue à faire le mariole sur TNT, c’est donc bientôt Dray qui viendra se moquer du front de Shaquille O’Neal en antenne nationale à sa place. Du moins si on le prend au pied de la lettre. Nul doute que le produit de Michigan State ferait un excellent analyste et qu’il ne serait pas le dernier à taquiner les jeunes joueurs un peu trop prétentieux à son goût. Une manière pour l’ailier-fort de nous indiquer une fin de carrière imminente, lui qui vient à peine de fêter ses 30 piges ? N’y comptez pas trop. Avec encore quatre ans de contrat à 99 millions de dollars, le numéro 23 ne devrait pas raccrocher trop vite les sneakers. Au moins le temps de rafler une ou deux bagues de plus avec les Dubs afin de faire taire le MVP 1993 à tout jamais. Car si Raymond Vert n’a jamais reçu la récompense individuelle ultime, il a trois bagues de plus que le retraité qui en compte zéro. Un argument peu original, certes, mais toujours ô combien efficace.

Que Draymond se rassure, il n’est pas la seule victime du Chuck. Mais pas sûr que ça le tranquillise beaucoup. Avec le retour en forme de Stephen Curry, les Warriors reprennent confiance. La saison prochaine sera différente et vous pouvez compter sur l’ancien DPOY pour faire une jolie référence à Charles Barkley s’il remporte un nouveau titre. Il ne faudra peut-être même pas attendre jusque-là car son prochain triple-double sera déjà une bonne occasion de se payer la tronche de son animateur préféré.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top