Magic

Jonathan Isaac absent au moins deux mois : faudra pas voir flou quand les Bulls prendront la place du Magic en Playoffs

Jonathan Isaac 2 jjanvier 2020

2020 commence bien…

Source Image : NBA League Pass

L’année 2020 n’a pas commencé de la meilleure des manières pour les fans d’Orlando. Quelques minutes seulement après le début de leur premier match de la nouvelle année civile, Jonathan Isaac était déjà au sol. On en sait un peu plus sur la teneur de la blessure de l’ailier qui était sorti sur civière face à Washington et ce n’est pas une très bonne nouvelle pour le Magic

Le diagnostic est tombé pour Jonathan Isaac. La franchise de Floride pensait initialement qu’il s’agissait d’une hyperextension du genou avant l’IRM d’hier. Cela s’avère être une lésion de l’angle postéro-latéral du genou avec en triste bonus une contusion à un os. Vous vous demandez ce que tous ces termes barbares veulent dire. Ne vous inquiétez pas, nous y reviendrons. Parce qu’en attendant, le Magic va se retrouver sans son freak pendant au moins deux mois selon Jason Owens de Yahoo Sports. Le joueur sera réévalué d’ici huit à dix semaines pour annoncer un retour ou simplement voir comment il a récupéré. L’une des bonnes nouvelles pour la team du verre à moitié plein, c’est qu’aucun des ligaments majeurs du genou n’est touché. Mais Orlando qui a récupéré Nikola Vucevic il y a quelques semaines doit maintenant faire avec Gordon qui galère avec son tendon d’Achille et Isaac qui sera indisponible pour un moment. Surtout, le poste 3-4 faisait une saison vraiment intéressante avec un travail monstre en défense et des stats de 12 points, 6,9 rebonds et 2,4 blocks en 29,7 minutes jouées en moyenne depuis la mi-octobre. Vavane et ses potes devront être bien costauds pour faire face à l’absence de leur coéquipier. Les blessures vont leur compliquer la tâche pour tenter de s’octroyer à nouveau une place en Playoffs. Et la mission impossible commence dès ce soir avec un match face aux rivaux de la région : le Heat, troisième de Conférence. Attention aux Bulls qui sont en embuscade (oui c’est aussi dur pour nous d’écrire cette phrase) ainsi qu’aux Hornets et aux Pistons qui tenteront de gratter le dernier spot qualificatif pour la postseason.

Alors, vous voulez briller en société ? Vous voulez faire le malin lorsqu’un de vos coéquipiers est à terre et vous ne voulez pas confondre l’hyperextension et une blessure ou lésion du point d’angle postéro-latéral du genou ? Vous êtes tombé au bon endroit. Vous verrez, c’est très simple. Le point d’angle postéro-externe est un ensemble de structures ligamentaires situé sur le versant postérieur et externe du genou. Les atteintes de ces structures ligam… non en vrai on en a aucune idée. Ça, je l’ai trouvé sur Internet, je suis rédacteur, pas un spécialiste du genou… On voit tous à peu près où est le mollet, dans ce sport on est rodé avec les fractures des métacarpiens. On a dû apprendre à faire avec les overdoses de bonbons avec les plus grands cracks de cette Ligue. Les harmstrings font aussi partie de notre fond de commerce. Et que dire du cla-ssique, la rupture des ligaments croisés ? La fameuse qui a stoppé des milliers de carrières juste avant de percer chez les pros. Ici ça partait sur un profil à la Drazen Petrovic avant que la médecine s’en mêle. Bref, en gros ce qu’on sait de la lésion de l’ange postéro-latéral du genou, c’est que ça se trouve dans le genou et que ça fait mal.

Désolé pour cette analyse loin d’être digne des plus grands médecins de la planète. On va traîner un peu sur Doctissimo pour combler nos lacunes. En attendant on souhaite évidemment un prompt rétablissement à Jonathan Isaac et beaucoup de courage au Magic.

Source texte : Yahoo! Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top