Bucks

Khris Middleton est en forme : 4ème match à plus de 20 points, production All-Star retrouvée, les Bucks en profitent

khris middleton

Le partenaire idéal pour Giannis.

Source image : NBA League Pass

Les Bucks sont souvent acclamés via leur monstre au numéro 34, mais il ne faut pas oublier de féliciter ceux qui font le taf de l’ombre au quotidien. Et notamment Khris Middleton, auteur de son quatrième bon match consécutif dans la victoire des siens à Chicago (123 – 102), pour le plus grand bonheur de Milwaukee.

S’il a été grassement prolongé cet été dans le Wisconsin, ce n’est pas pour trier les lentilles ou éplucher les mandarines. Auteur d’une saison All-Star l’an dernier, Middleton était au coeur de la campagne historique des Bucks en 2018-19, ce qui lui valait cette prolongation à hauteur de 178 millions de dollars sur 5 ans. Problème, si le début de saison était à la hauteur des attentes, une sale blessure empêchait Khris de participer à la fête et ce sont donc des Bucks orphelins de leur sniper qui devaient continuer à cravacher tout en haut de la Conférence Est. Pas vraiment la plus dure des missions pour Giannis et ses potos, les victoires se sont enchaînées dans le calme et Middleton a pu faire son retour dans les meilleures conditions imaginables. Mais comme souvent avec lui, et comme souvent avec eux, les Bucks et Giannis ont récolté un maximum de lauriers sans forcément en distribuer publiquement à leur ailier. Un souci en particulier ? Aucun, juste que Khris ne fonctionne pas dans la hype et son équipe préfère opérer dans l’ombre que devant les plus grandes caméras. Ce mélange si particulier lié à son tout nouveau contrat ont créé une nouvelle attitude extérieure concernant le joueur, notamment comme on a pu le voir lors de la défaite de Milwaukee face aux Mavs privés de Luka Doncic un peu plus tôt en décembre. Et allez, 9 points à 4/12 en 28 minutes, pas besoin de faire d’efforts sur les réseaux, le contrat de Middleton ressortait sur la table à manger avant même d’avoir mis sa serviette autour du cou. Mais alors dans quelle situation vraiment gagner ? Comment l’ailier peut faire, si les victoires ne lui sont pas créditées et les défaites lui retombent sur la gueule ? Et bien justement, cela dépend, quand on voit les Bucks jouer récemment. Exemple tout simple, le match de Noël chez les Sixers. On oublie souvent, car la performance collective de Philadelphie a pris le dessus sur tout le reste, mais Middleton réalise un match très sérieux, avec 31 points en 33 minutes dans tous les registres possibles. Loin devant Giannis, qui avait mal au dos et a foiré sa rencontre dans les grandes lignes, Khris était celui qui s’élevait à la hauteur du challenge.

De quoi le féliciter pour ses efforts ? Malheureusement non, ce soir là en particulier. Sauf que depuis, l’ailier a continué à performer, et le voilà sur une série qui annonce de bien belles choses pour l’année 2020. Les 31 pions à Philly ont mené à 23 points chez les Hawks, puis 21 points contre Orlando, puis 25 points cette nuit à Chicago. Trois victoires, dans un registre isolé du reste de la saison pour la simple et bonne raison que Giannis n’était pas vraiment là. De retour ce lundi face aux Bulls, le Freak a vite retrouvé sa production habituelle et son impact des deux côtés du terrain, mais la base discrète et vaillante était notamment celle apportée par Middleton sur le terrain. Pas de panique à Atlanta ou face au Magic, la victoire fût collective, Ersan Ilyasova d’abord et Robin Lopez ensuite, avec Khris dans le rôle du leader discret qui assure le bon fonctionnement de la machine Budenholzer. Et c’est là, justement, qu’on reconnaît les bons lieutenants. Ceux qui sont capables, quand il le faut, d’élever leur niveau de jeu parce que l’équipe le demande. Avant un mois de janvier qui s’annonce plutôt aisé sur le calendrier, et avec une place de 1er à l’Est à cimenter afin de désespérer le reste de la compétition, il sera intéressant de voir comment Khris Middleton opère sur ses lignes habituelles. Est-ce qu’on aura le droit à plusieurs matchs à plus de 20 points comme on a pu le voir récemment, est-ce qu’on aura plutôt des petites montagnes russes dans sa production, son corps le laissera-t-il tranquille pour profiter de Paris et de ses merveilles touristiques ? La bonne nouvelle, c’est que le joueur a l’air bien dans ses pompes et son duo avec Giannis devrait reprendre son rythme de croisière pour ce début d’année 2020.

On ne parle pas souvent de lui, car on prend sa production pour acquis. Mais Khris Middleton est fondamental dans la réussite des Bucks, et son statut de All-Star devra être justifié sur cette deuxième partie de saison. Copain à suivre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top