MVP Rankings

MVP Ranking 2019-20 : l’année se termine, et c’est toujours le Freak qui mène la danse

Giannis Antetokounmpo 5 décembre 2019 2

Il va falloir aller le chercher le Giannis.

Source image : YouTube

Ça y est, Noël est passé, on a bien mangé, on a bien kiffé, mais c’est désormais l’heure de reprendre ses bonnes habitudes. Et sur TrashTalk, le vendredi, c’est MVP. C’est parti pour le dernier point de l’année avant de basculer officiellement en 2020. 

#5 – Luka Doncic (Mavericks)

Luka Doncic

Statistiques : 29,3 points, 9,6 rebonds, 8,9 passes décisives, 48,1% au tir, 80,3% aux lancers francs
Bilan : 20-10 (3-3 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : /

On commence ce Top 5 avec Luka Doncic, qui perd une place à cause de son bobo à la cheville. De retour la nuit dernière, le prodige slovène a passé cinq matchs à l’infirmerie si on compte celui de Miami, dans lequel il s’est blessé après seulement deux minutes. Sans lui, les Mavericks ont coupé des têtes avec une victoire sur le parquet d’une équipe de Milwaukee on fire, puis une autre à Philadelphia. Mais ils ont aussi connu trois défaites contre le Heat, les Celtics, et enfin les Raptors, face à qui ils ont choke d’une manière assez impressionnante. Alors forcément, l’équipe de Dallas est tombée un peu au classement et se retrouve actuellement cinquième à l’Ouest, ce qui peut jouer contre Luka. Si les défaites sans Doncic montrent l’importance du joueur pour les siens, le bilan reste très important.

#4 – Anthony Davis (Lakers)

Anthony Davis Lakers vs Warriors

Statistiques : 27,7 points, 9,3 rebonds, 2,7 contres, 49,8% au tir, 85,6% aux lancers francs
Bilan : 24-7 (2-4 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 33 points et 10 rebonds @ Heat (13/12), 36 points et 10 rebonds @ Bucks (19/12)

Il y a quinze jours, on avait mis Anthony Davis sur le podium avec LeBron James pour marquer le coup, et ainsi mettre en avant son énorme impact des deux côtés du terrain dans le succès des Lakers. Sauf qu’avec le gros coup de moins bien des hommes de Frank Vogel, actuellement sur quatre défaites consécutives et beaucoup plus perméables en défense, c’était difficile de garder AD et LeBron James dans le Top 3. Alors bon, Davis n’a pas démérité hein, il a répondu présent notamment dans le gros choc face aux Bucks tout en sortant d’autres belles perfs, mais il paye un peu le passage à vide de son équipe et le fait d’évoluer aux côtés de LBJ.

#3 – James Harden (Rockets)

Statistiques : 38,1 points, 5,8 rebonds, 7,5 passes décisives, 4,7 pertes de balles, 45,2% au tir, 87,5% aux lancers francs
Bilan : 21-10 (5-2 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 54 points et 7 assists @ Magic (13/12), 47 points et 7 assists @ Suns (21/12)

Retour sur le podium pour le Barbu. Malgré deux défaites bien crades contre Detroit et Golden State lors de la dernière quinzaine, les Rockets ont globalement fait le boulot avec cinq victoires dont quatre contre des équipes de l’Ouest, avec les Clippers dans le lot s’il vous plaît. Et si la montée en puissance de Russell Westbrook est à signaler, James Harden n’était pas en reste. Encore un carton à plus de 50 points à Orlando, 47 pions face aux Suns, moins de déchets au tir et au niveau des pertes de balle… du Harden bien propre quoi. Top 3 mérité donc pour la superstar de Houston, toujours sur des bases historiques au scoring.

#2 – LeBron James (Lakers)

lebron

Statistiques : 25,7 points, 7,6 rebonds, 10,6 passes décisives, 49,1% au tir
Bilan : 24-7 (2-4 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 28 points, 9 rebonds et 12 assists @ Heat (13/12), 32 points, 13 rebonds et 7 assists @ Hawks (15/12)

Alerte, LeBron James est dans le dur. Eh oui, ça arrive même au King. Pourtant, la quinzaine avait bien commencé avec un titre de meilleur joueur de la semaine à l’Ouest dans la poche arrière, mais depuis c’est bien plus compliqué. Entre pépins physiques et série de défaites des Lakers, BronBron connaît un coup d’arrêt dans sa campagne de MVP. Dans les deux plus gros matchs de la saison pour Los Angeles, à savoir ce fameux déplacement à Milwaukee et la rencontre de Noël face aux Clippers, on n’a pas vu le meilleur visage du numéro 23 des Lakers. De plus, il pourrait rater quelques rencontres prochainement à cause de son bobo à l’aine. L’occasion pour un certain Giannis de creuser l’écart.

#1 – Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Giannis Antetokounmpo

Statistiques : 30,5 points, 12,9 rebonds, 5,7 passes décisives, 55,4% au tir
Bilan : 27-5 (5-2 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 37 points et 11 rebonds @ Grizzlies (13/12), 48 points et 14 rebonds vs. Mavericks (16/12), 34 points, 11 rebonds et 7 assists vs. Lakers (19/12)

Il est là, toujours au top, et c’est difficilement contestable. Si le Greek Freak a connu un Christmas Day hardcore du côté de Philly et quelques matchs plus discrets sur le plan purement statistique, il domine toujours ce MVP Ranking et a notamment marqué les esprits face aux Lakers du King, contre qui il a proposé une mixtape… du parking. Le genre de performance qui reste dans les têtes et qui valide cette première place bien méritée. Comme l’an passé, les Bucks possèdent le meilleur bilan de toute la NBA et Giannis domine encore plus les débats. À partir de là, on ne voit pas pourquoi il ne ferait pas le back-to-back.

Ils ne déméritent pas : Pascal Siakam (Raptors), Jimmy Butler (Heat), Kawhi Leonard (Clippers), Kemba Walker (Celtics), Joel Embiid (Sixers), Nikola Jokic (Nuggets), Donovan Mitchell (Jazz)

Au rayon des mentions, on a rajouté deux noms suite à la dernière quinzaine. Nikola Jokic tout d’abord, qui a vraiment lancé sa saison après des débuts pas top. Il lui a fallu un peu de temps pour digérer l’été mais là ça y est, il tourne bien le Joker et c’est toute l’équipe de Denver qui cartonne. Les Nuggets ont retrouvé leur deuxième place à l’Ouest grâce à une série de sept victoires de suite et possèdent aujourd’hui un bilan de 21 victoires pour 9 défaites. Ensuite, difficile de ne pas réintégrer l’ami Donovan Mitchell. Spida symbolise bien la grosse période du Jazz, vainqueur de sept de ses neuf derniers matchs. L’arrière monté sur ressort a collectionné les belles prestations individuelles, pour le plus grand bonheur d’une équipe d’Utah qui avait besoin d’un vrai coup de boost. Sinon, on retrouve les habitués. Du Kawhi Leonard et du Joel Embiid, qui ont cartonné à Noël, sans oublier les Kemba Walker, Jimmy Butler et Pascal Siakam, même si ce dernier est actuellement à l’infirmerie.

Voilà, le dernier MVP de l’année civile est dans la boîte. On retrouve toujours les cinq mêmes monstres, mais dans un ordre légèrement différent, avec Giannis Antetokounmpo qui mène la danse. Allez, on n’a plus qu’à vous souhaiter une bonne année 2020 et rendez-vous le 10 janvier prochain pour faire un nouveau point.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top