Thunder

Preview Thunder – Clippers : Paul George est de retour dans l’Oklahoma, mais ce sera probablement moins hardcore que dans l’Indiana

paul george

Une image collector, déjà.

Source : NBA League Pass

Cela fait partie des retours tendus prévus pour cette saison 2019-2020 et Paul George ne devrait pas y couper : il aura le droit à son jet de parpaings à l’occasion de la venue des Clippers à la Chesapeake Energy Arena cette nuit. Deux belles saisons sous le maillot du Thunder mais un départ qui laisse un goût amer dans la bouche des fans. Les insultes qui pleuvent à partir d’une heure du matin ? La cote est belle.

Un ailier All-Star va se faire rentrer dedans ce soir pour son retour dans l’Oklahoma. Non, Kevin Durant n’est pas revenu miraculeusement de blessure pour l’occasion mais c’est bien PG13 qui devrait y avoir le droit cette nuit alors que les Clippers, en back-to-back, se déplacent sur le terrain du Thunder, son ancienne franchise. Des retrouvailles d’autant plus compliquées quand on connaît les coulisses du départ de l’ailier vers les Clippers.

Samedi 6 juillet 2019 : on vient d’apprendre l’énorme bombe de l’été. Kawhi Leonard signe aux Clippers … avec Paul George ! Comment ça PG ? Il est même pas free agent celui-là. Oh que non, mais ce bon vieux Paulo a fait pression sur sa franchise pour être échangé vers Los Angeles afin d’aller jouer le titre avec « Kiwi ». Gallinari, Shai Gilgeous-Alexander et une armée de picks sont envoyés en échange pour faire passer la pilule à Russell Westbrook, cocufié par un ailier pour la deuxième fois en trois ans. Dans les jours qui suivent, ni une ni deux, c’est the Westbeast qui demande son trade, pas de reconstruction pour lui, pas à 30 piges. Il est envoyé à Houston contre Chris Paul. Vous êtes fans du Thunder, vous étiez une place forte de l’Ouest et vous voilà avec une équipe en fin de cycle dans laquelle on a l’impression que la moitié des joueurs n’est pas trop ravie d’être là, bref c’est la merde. Et quel est le domino qui a tout lancé ? Paul George bien sûr. Même si l’ailier affirme que son trade est un deal gagnant-gagnant, Sam Presti l’a vite renvoyé dans les cordes sur les intentions du Thunder à son égard. Vouloir échanger un Top 3 MVP ? Mais pourquoi donc ? Vous l’aurez compris, Georgette a forcé son trade et causé indirectement la reconstruction d’une franchise. Une équipe qu’on annonçait dans les profondeurs de la ligue avec des joueurs tradés à tout va contre picks sonnants et trébuchants mais pour le moment… il n’en est rien. Pourquoi ? Parce que cette équipe est bonne tout simplement ! SGA montre cette saison pourquoi Jerry West a chialé en le sacrifiant sur l’autel Paul George, Danilo Gallinari est dans la lignée de sa dernière saison même s’il score moins, Dennis Schroder joue toujours les allumettes en sortie de banc et Steven Adams reste le gardien du temple dans la raquette. Et que dire de Chris Paul ? On l’annonçait énervé par son trade, envoyé à contre cœur dans une équipe sans ambition et pour le moment le Point God fait ce qu’il fait de mieux, il bonifie ses coéquipiers. Un peu moins passeur, plus clutch, le vétéran du groupe joue les grands frères et transmet son goût de la compétition à ses jeunes coéquipiers. Grand artisan des comebacks réalisés contre Memphis et Chicago, le meneur a toujours faim et le fit est pour le moment parfait. De là à imaginer une saison entière dans l’Oklahoma… il n’y a qu’un pas.

Paul George retourne donc à la Chesapeake Energy Arena cette nuit et cela s’annonce houleux. Peut-être voudra-t-il se rappeler aux bons souvenirs des fans avec un match énorme ? On rappelle que la première manche à L.A. avait été particulièrement accrochée avec une victoire au bout du suspense sur un shoot assasin de… PG13. Oh le coquinou.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top