Los Angeles Clippers

Paul George assassine le Thunder dans la dernière minute : mine de rien, ça fait quand même la troisième fois en trois ans

Paul George 19 novembre

Mais que Diable ont-ils fait pour mériter ça ?

Source image : YouTube

Paul George et le Thunder, décidément quelle histoire. C’était cette nuit les retrouvailles et une fois de plus Paul George a fait du destin du Thunder un gros sac de frappe. Parce que peu importe le maillot qu’il porte, c’est bien celui du Thunder que PG prend un malin plaisir à souiller depuis trois ans…

La signature de Paul George dans l’Oklahoma lors de la Free Agency 2017 avait tout de la préface d’une belle histoire et si vous avez dormi deux ans on vous conseille… de vous assoir avant de lire ce qui va suivre. Car oui Paul George a offert à la fanbase du Thunder quelques soirées mémorables et notamment deux premiers tiers de saison 2018/19 en mode MVP, mais celui qui est désormais l’une des raisons d’espérer des… Clippers fans aura également laissé quelques souvenirs amers à son ancienne franchise…

Avril 2018, le Thunder est au premier tour  mais demeure en galère totale face… au Jazz. La puissance offensive des hommes de Billy Donovan a trouvé son maître et lors d’un Game 6 mémorable, Paul George ponctue sa saison sur un non-moins mémorable… 2/16 au tir. Vrai franchise player, toujours là dans les moments importants.

Avril 2019, ce sont cette fois-ci d’étonnants Blazers qui font face à OKC, toujours au premier tour, car on ne change pas une équipe qui fait des promesses dans le vent. Mis à part un coup de chaud de Russell Westbrook au Game 3, la série est une véritable branlée de basket et de trashtalking, peut-être l’une des plus sales de l’histoire même, avec en firework final un shoot épique de Damian Lillard sur la tronche de… Paul George. Le meneur à la grosse brouette invite PG à quitter la salle, et c’est même la ville que quittera très vite l’ailier maudit, direction Los Angeles, ses strings et ses ambitions de titre.

Novembre 2019, nous voici donc à l’aube d’un nouveau chapitre de la vie de Paul George, de la vie d’un Thunder démantelé suite au coup de surin de Lillard et c’est donc avec le maillot des Clippers qu’un PG fraîchement de retour recevait cette nuit certains de ses anciens coéquipiers. Deux énormes coups de chaud pour ses deux premiers matchs et un troisième face à son ancien employeur ? Le script était posé et on se pourléchait clairement les babines de ces retrouvailles du… tonnerre, blague de bilingue averti. Et comme Paul George ne fait jamais les choses comme il faut, c’est à l’issue d’un match discret qu’il aura finalement décidé de planter une énième lame dans le dos de sa « victime » préférée. Un match discret de Paulo, un match serré dans l’ensemble et clairement pas emballant mis à part peut-être un nouveau festin de Montrezl Harrell, mais ce shoot à 25 secondes de la fin qui vient punir définitivement OKC… une fois de plus.

Il est fortiche quand même Paulo, et c’est à se demander s’il n’a pas passé son été à envoyer des boules puantes anonymes à la Chesapeake Arena. Mais une chose est sûre, ça doit beaucoup moins rigoler du côté d’un Thunder qui se demande probablement ce qu’il a fait pour mériter ça.

thunder stats 19 novembre clippers stats 19 novembre

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top