News NBA

TrashTalk Award – S02 E04 : que ce soit pour shooter ou pour chambrer, Trae Young est chaud

Trae Young 13 novembre

« Tu te tais »

Source image : NBA League Pass

Chaque semaine de NBA apporte son lot de grandes gueules, de phrases choc, de provocation, de tacles à la gorge et de joutes verbales en tous genres. Et forcément, comptez sur nous pour les recenser aussi souvent que possible, car sans être trop premier degré, on est friands de ces duels musclés. Alors, c’est qui pour vous la plus grande gueule du moment ?

La précédente édition du TrashTalk Award a été remportée par Jimmy Butler face à Lance Stephenson

Candidat n°1 : les Raptors n’ont pas oublié le tweet des Lakers

Décidément, on est bien partis pour avoir un sacré running-gag avec ce tweet. Souvenez-vous : dès la présaison, les Lakers avaient tweeté « Prends ça comme un avertissement, la NBA. » après une victoire en présaison contre les Warriors. Un tweet qui avait été repris et moqué par plusieurs équipes, et il semblerait que cette histoire soit encore loin d’être terminée, demandez plutôt aux Raptors.

« Avertissement : ignoré. »

Les Raptors arrivent à bien survivre au départ de Kawhi Leonard, bien portés par un immense Pascal Siakam, et ils ont disposé des Lakers sur le score de 113-104. Des Lakers qui sont premiers à l’Ouest, donc qui semblent assumer sur le terrain ce tweet, mais malheureusement pour eux, il pourrait bien fréquemment ressortir après une défaite. En tout cas, on ne sait pas si le CM des Angelinos est fier du déferlement médiatique qu’il suscite, ou s’il se mord les doigts d’avoir peut-être déjà trop vite parlé, mais nous en tout cas, on en redemande.

Candidat n°2 : Stephen Curry a une petite pensée pour Michael Jordan

Il y a eu plusieurs citations de Michael Jordan à propos de Stephen Curry, et pas forcément en bien. En effet, celui que beaucoup considèrent comme le GOAT (on laisse le soin aux différentes sectes de régler ce débat dans la meilleure humeur possible et dans le calme) a placé quelques taquets déjà au meneur des Warriors, disant que s’il était un bon joueur, il n’avait pas encore l’étoffe d’un Hall-Of-Famer. Et ça, le fils de Dell semble un peu l’avoir en travers de la gorge, si bien qu’il a remis le sujet sur le tas au cours d’une interview.

« Tu as déjà envoyé tes chaussures à tes haters ? »
« Non pas encore, je devrais lancer ce service, je pourrais en envoyer à MJ. »

Mine de rien, la question n’est pas si incongrue que ça : s’il n’a pas (encore) eu l’aura de Michael Jordan, et a gagné 3 titres de moins que lui, il reste le premier MVP unanime de l’histoire, a posé le meilleur bilan de l’histoire en 2015-2016 avec 73 victoires. Et il a également révolutionné le jeu avec ses tirs à 15 kilomètres du panier. Par contre, sa carrière est encore loin d’être finie, et il est difficile de juger un joueur en sachant qu’il a encore du temps à passer dans la ligue. En tout cas, Curry n’accepte que moyennement les critiques de His Airness.

Candidat n°3 : Russell Westbrook est toujours autant ami avec Patrick Beverley

Ce n’est un secret pour personne, Russell Westbrook et Patrick Beverley ne peuvent pas se blairer. Ils se frittent à quasiment chacune de leurs oppositions, et le second a déjà plusieurs fois effectué des plongeons limites dans les jambes du premier, parfois allant même jusqu’à causer des blessures. Du coup, ce Rockets-Clippers n’a pas dérogé à la règle et le Brodie a une nouvelle fois sorti la sulfateuse lorsqu’il fallait évoquer le cas de son ennemi.

« Pat Bev vous arnaque tous avec sa défense. Il ne défend personne. Tout ce qu’il fait, c’est courir partout. Tout ça pour se prendre 47 points. […]
Il joue dur, mais il ne prend pas de bonnes décisions. Parfois, il fait un bon boulot en défense, mais ce soir James a pris l’avantage sur lui et il a pu faire ce qu’il voulait. »

Si les Clippers ont effectivement pris un sacré bouillon de la part de James Harden, c’était bien souvent quand Beverley ne défendait justement pas sur lui. De plus, ces commentaires sont assez culottés pour un joueur réputé pour parfois s’endormir sur cet aspect du jeu, allant parfois jusqu’à négliger la défense pour choper du rebond. De plus, Westbrook a fini ce match avec un 6/20 aux tirs, pas très joli tout ça… En bref on ne sait pas si Westbrook est devenu pote avec Thibaut Courtois entre temps, ou s’il souhaite faire perdurer cette rivalité qui dure depuis déjà plusieurs années. Tout ce qu’on a à dire nous, c’est qu’on en redemande.

Candidat n°4 : Trae Young a un message à faire passer

Depuis le début de saison, Trae Young a plutôt la main chaude et montre qu’il semble prêt à porter les Hawks de plus en plus haut au fil du temps. Le gobelin de Georgie a une nouvelle fois fait parler la poudre face aux Nuggets avec 42 points. Mais l’histoire aurait pu s’arrêter là si le banc des Nuggets (Juancho Hernangomez en tête) et le public n’avaient pas tenté de déstabiliser Young à maintes reprises. Nombreux furent les doigts devant la bouche en guise de « chut » et les regards dirigés vers ces personnes après chaque panier, notamment un petit pont aussi insolent qu’irrespectueux sur Will Barton.

« Trae Young a mis un petit pont à son défenseur et a toisé le banc des Nuggets. »

Young avait également un message pour ces gens qui ont parfois tenu des propos inacceptables selon ses dires.

« C’était un peu pour le banc et un peu pour le public. Je ne voulais pas me prendre d’amende, mais parfois les fans disent des choses inacceptables. Je ne peux rien faire d’autre que planter des gros shoots et les regarder ensuite. Ils ont moins parlé après. »

Trae Young a également chopé une citation que James Harden avait déjà adressé à ses haters sur Instagram. Malgré un corps de ficello, une tête d’ado prépubère et une chevelure ingrate laissant penser à une sucette tombée sur un tapis, on peut dire que le Hawk ne manque pas de confiance en lui, et c’est tant mieux pour la suite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

YOUR APOLOGY SHOULD BE AS LOUD AS YOUR DISRESPECT WAS….

Une publication partagée par James Harden (@jharden13) le

« TES EXCUSES DOIVENT ËTRE AUSSI BRUYANTES QUE L’ÉTAIT TON MANQUE DE RESPECT »

Candidat n°5 : le CM des Suns est aussi chaud que son équipe

Les Suns sont assurément LA belle surprise de la saison, menés par un solide Ricky Rubio, portés par un étincelant Devin Booker et un suprenant Kelly Oubre, les Soleils ne font plus rire grand monde cette année après avoir fait partie des cancres à l’Ouest. Aujourd’hui, les Suns gagnent et leur CM compte bien le faire savoir à qui veut bien l’entendre, car les victoires se sont faites plutôt rares cette saison. Dernière victime ? Le CM des Hawks qui a posté un tweet un brin chambreur mais bon enfant sur un contre de DeAndre Bembry sur le meneur espagnol.

« Veuillez vérifier si la voie est libre et réessayez plus tard. »
« Veuillez vérifier le score et réessayez plus tard. »

Simple mais efficace, enfantin mais mérité pour les Hawks. Bon on peut se dire que c’est facile de parler après coup pour le CM des Suns, mais si celui des Hawks déchaîne le karma, on ne peut pas lui dire grand chose de plus, si ce n’est qu’il n’a plus que ses yeux pour pleurer.

Candidat bonus : Evan Fournier dézingue BFM TV et Mathieu Delormeau

Vous avez peut-être vu ce passage de BFM TV et ce débat dans TPMP (oui bon ça va…) concernant les footballeurs qui dépensent des sommes élevées pour leurs vêtements et qui se mettent sur leur 31 pour débarquer au centre d’entraînement de Clairefontaine. Les Antoine Griezmann, Presnel Kimpembe, Wissam Ben Yedder, Matteo Guendouzi et consorts ont largement été moqués et critiqués pour les sommes d’argent placées dans leur style. Ces passages ont fait réagir Evan Fournier, qui accorde également beaucoup d’importance à son style vestimentaire.

Les deux en ont bien pris pour leur grade de la part d’Evan, qui estime que l’effort vestimentaire fait par les joueurs devrait plutôt être salué que critiqué. Il y aura probablement deux écoles : ceux qui trouveront arrogant le fait d’exposer sa richesse de cette façon plutôt que de l’utiliser pour la bonne cause (dont font partie BFM et Delormeau), puis ceux qui pensent que chacun fait ce qu’il veut de son argent durement acquis par les joueurs à force de sacrifices et de persévérance pour réaliser leur rêve (dont Evan fait partie, et il est bien placé pour le savoir). Mais il ne s’est pas arrêté là.

Pour terminer, l’arrière du Magic a tout simplement terminé ses cibles du moment, en postant une photo de lui devant sa Mercedes SLS habillé de vêtements de marques. Un sublime troll en bonne et due forme comme le pote d’Hugo a l’habitude d’en faire, pour faire comprendre clairement son point de vue sur la question.

Du lourd donc pour cette semaine de NBA, avec de la punchline et du tacle en veux-tu en voilà ! La réponse à la question suivante vous revient : qui a eu la plus grande gueule sur cet épisode ? A vous de nous le dire.

Mais qui a eu la plus grande gueule cette semaine en NBA ?

View Results

Loading ... Loading ...
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top