Blazers

Zach Collins et les Blazers se considèrent comme la meilleure équipe de l’Ouest : il a probablement voulu dire l’équipe « la plus à l’Ouest »

Zach Collins

C’est bien ça Zach, n’est-ce pas ?

Source image : YouTube

Malgré une qualification pour les Finales de Conférence Ouest l’an passé et six campagnes de Playoffs consécutives, les Blazers sont rarement pris au sérieux dans les discussions concernant les favoris pour le titre NBA. Mais cela n’empêche pas la franchise de Portland d’afficher clairement ses ambitions cette année, et la dernière déclaration de Zach Collins va dans le même sens. 

Lors du Media Day d’avant-saison, le franchise player Damian Lillard et les dirigeants des Blazers ont porté le même message devant les micros : cette année, Portland joue le titre, point barre. Ce message, il est aujourd’hui partagé par tout le vestiaire, peu importe ce que pensent les fans ou les médias. Dernière preuve en date, les propos de Zach Collins lors d’une interview avec HoopsHype. Le jeune intérieur de 21 piges, qui vient d’entamer sa troisième saison NBA, n’a en effet pas été timide quand il a été interrogé sur les ambitions de son équipe. Si les Blazers sont considérés comme des outsiders à travers la NBA, la mentalité est complètement différente au sein du groupe.

« On ne se considère pas comme des outsiders. On se considère comme la meilleure équipe de l’Ouest, l’une des meilleures équipes de la NBA. […] On ne parle pas vraiment de ce que les gens disent sur nous, on suit notre propre chemin. Dans le vestiaire, on est tous ensemble et on attaque cette saison avec un seul objectif, qui est de gagner le titre, peu importe ce que les autres peuvent dire. »

En dehors de l’Oregon, ils sont peu nombreux à vraiment considérer les Blazers comme un candidat crédible pour remporter la terrible Conférence Ouest. Ça parle beaucoup des Lakers, des Clippers, des Rockets, voire des Nuggets et du Jazz, mais on retrouve rarement Portland dans les débats. Et ça ne date pas d’hier. Malgré des bonnes campagnes en régulière ces dernières années et surtout une qualification pour les Finales de conf’ la saison passée, une première depuis 2000, les Blazers ont l’habitude d’être laissés de côté.

Le fait d’évoluer dans un petit marché comme Portland joue probablement dans cette perception collective, et puis faut dire aussi que les Blazers n’ont pas fait autant de bruit que d’autres franchises de l’Ouest pendant l’intersaison. Il n’y a aucun All-Star qui est venu renforcer Damian Lillard et ses copains cet été. La franchise de l’Oregon a plutôt recruté du Hassan Whiteside (pour compenser la grosse perte de Jusuf Nurkic, blessé pour une bonne partie de la saison), du Kent Bazemore, du Mario Hezonja, sans oublier les papys Pau Gasol et Anthony Tolliver. Forcément, c’est moins hype que Kawhi Leonard, Paul George ou Anthony Davis. Mais Portland croit en sa philosophie et sa culture. Les Blazers veulent continuer à grimper dans la hiérarchie en construisant sur leur noyau dur composé de Dame, C.J. McCollum et le coach Terry Stotts. Durant l’intersaison, la franchise a mis une blinde pour sécuriser son backcourt sur le long terme, tandis que Stotts a également été prolongé en mai dernier. S’il y a eu pas mal de changements autour de ces trois-là par rapport à l’an passé, la base du succès est toujours là et les Blazers visent aujourd’hui plus que jamais le titre NBA.

Après Damian Lillard, les dirigeants, et C.J. McCollum plus récemment, c’est Zach Collins qui annonce à toute la ligue les objectifs élevés de Portland. Pas sûr que cela suffise pour convaincre les nombreux sceptiques, mais les Blazers s’en tapent. Maintenant, va falloir assumer sur les parquets en réalisant une nouvelle grosse campagne au sein du Wild Wild West.

Source texte : HoopsHype

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top