Timberwolves

Karl-Anthony Towns et les Wolves veulent choquer toute la Ligue : il paraît que toute la Conférence Ouest tremble actuellement

Karl-Anthony Towns

KAT est en mission, bonne chance à ceux qui se mettront sur son chemin.

Source image : NBA League Pass

Pour ceux qui avaient des doutes concernant les ambitions des Timberwolves cette année, il n’y a plus à en avoir. Leur intérieur superstar, Karl-Anthony Towns, a tenu à annoncer la couleur. Le rôle d’outsider lui va à merveille et il est prêt avec ses coéquipiers à choquer toute la ligue. 

Après une saison 2018-19 compliquée avec notamment le cas Jimmy Butler qui a fait beaucoup de bruit, les Timberwolves n’ont pas pu enchaîner sur une deuxième qualification consécutive en Playoffs. Et pourtant, l’effectif était compétitif mais malheureusement beaucoup de joueurs ont déçu avec en première ligne Andrew Wiggins, qui tarde à confirmer les attentes placées autour de lui. Contrairement au franchise player de cette équipe, Karl-Anthony Towns, qui a prouvé au cours de la saison qu’il avait les épaules pour guider Minnesota. Le pivot de 24 ans a tourné à 24,4 points (51,8% au tir et un très solide 40% du parking), 12,4 rebonds, 3,4 assists, 1,6 contre de moyenne en 77 matchs de régulière. Pour cette nouvelle saison, peu de gens attendent les Wolves en Playoffs étant donné l’énorme concurrence à l’Ouest. Et cette position d’outsider plaît bien à KAT, qui voit ses coéquipiers et lui-même faire la postseason. C’est ce qu’il a confié à nos confrères de The Undefeated.

« Tout le monde oublie les gens du Minnesota, parce qu’ils n’entendent pas beaucoup le nom de notre équipe. Ce n’est pas un souci. C’est cool. Nous allons sortir de nulle part et nous retrouver en Playoffs si nous continuons de faire ce que nous faisons. Ce n’est pas un problème. Continuez de nous oublier. »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le All-Star est très confiant à l’aube de cette saison et que tous les doutes qui entourent sa franchise ne seront que des moteurs supplémentaires. Et même si leur été n’a pas été aussi mouvementé que pour certaines franchises, les Loups ont réussi à faire quelques ajustements qui paraissent intéressants, à la Draft notamment avec Jarrett Culver choisi en 6ème position. Pour atteindre ces objectifs, KAT sait déjà ce qu’ils devront faire au niveau de la production sur les parquets.

« Nous devons jouer notre jeu. Il ne faut pas jouer comme quelqu’un d’autre. Nous devons jouer à notre façon. Nous devons jouer comme nous avons l’habitude de le faire. Il ne faut pas perdre de temps à regarder les autres et nous préoccuper d’être la seconde version de cette équipe ou cette équipe. Nous devons nous préoccuper d’être la première version de nous et jouer notre basket.

Et si les équipes nous battent quand nous jouons notre style de basket, alors il faut les féliciter et passer à l’équipe suivante. Si nous jouons de la façon dont nous savons le faire, surtout avec ce que j’ai vu au training camp et quand nous sommes à notre meilleur niveau, il n’y a pas beaucoup d’équipes qui peuvent nous battre. »

Dans une Conférence Ouest qui ressemble à une féroce jungle, tous les joueurs des Wolves vont devoir passer de gros caps dans leur carrière. Attention à la saison all-time que pourrait nous sortir KAT. Et qui sait, ça donnera peut-être des idées à Andrew Wiggins…

Source texte : The Undefeated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top