Pelicans

Alvin Gentry refuse de comparer Zion Williamson avec le King : le rookie n’est pas une copie, il est unique en son genre

Zion Williamson

Je ne suis pas LeBron…je suis Thanos !

@pelicansnba

Zion Williamson jouait son premier match de pré-saison avec les Pelicans hier soir face aux Hawks. Une occasion encore pour le rookie de briller et pour son coach de le protéger. Zion est très fort, Zion est très jeune, mais Alvin Gentry met en garde : il va falloir arrêter de le comparer avec King James.

A peine arrivé en NBA que Zion Williamson déchaîne les foules et les médias. Pour être tout à fait honnête, on s’attendait à une certaine pression médiatique et un réel impact sur la Ligue mais peut-être pas à ce point-là, ou au moins pas si vite. Effectivement, le phénomène n’a pas tardé à faire bouger la planète basket. Pas moins d’une journée après sa Draft, les Pelicans avaient déjà reçu 3000 nouveaux dossiers d’abonnement, de quoi faire rêver les commerciaux des Suns ou des Hawks. Mais ce n’est pas fini. Prenons l’exemple de leur premier scrimmage ? Plus de 10 000 supporters pour venir admirer Zion. Bien sûr, on pouvait s’y attendre. Ainsi, avant même qu’il ait posé un pied en NBA, la hype était déjà presque inédite. Le produit de Duke avait rapidement signé l’un des plus gros contrats de shoes de la NBA à hauteur de 75 millions de dollars sur cinq ans chez Jordan Brand. Puis, afin de parfaire la  comparaison avec le King, une bannière à son effigie s’est installée dans la ville de la Nouvelle-Orléans.  Néanmoins, Alvin Gentry préfère pondérer et protéger son rookie de cette comparaison. Il le défend au micro de Malika Andrews pour ESPN.

« Ils ne devraient pas les comparer. Nous ne faisons pas cela. Comparons Zion à Zion. Nous voulons que Zion soit le meilleur Zion Williamson possible. Personne d’autre. Nous voulons qu’il soit le meilleur joueur de basket qu’il puisse devenir en utilisant son nom, sans comparaison possible. Je sais que c’est inévitable et il y aura encore des comparaisons mais nous ne mangeons pas de ce pain là. »

Sur le fond, le coach des Pelicans à raison. Zion est unique. À ce jour, un joueur de 19 ans, 130kg et capable de placer un alley-oop à 360° sans grosse difficulté… non, c’est du jamais vu. Un rookie qui remplit les salles et enflamme les Top 10 ? Bon, là, on aperçoit un peu plus les traits de ressemblance avec LeBron. Cependant, Alvin Gentry a raison, mettre une pression telle que de le comparer au King ne sera pas une bonne chose. Tout le monde ne peut pas subir une telle pression médiatique et devenir comme LeBron James. On parle ici d’un des tous meilleurs de l’histoire de notre sport, rappelons-le.

Ne mettons pas la barrière trop haute pour le phénomène des New Orleans Pelicans. Ses premiers matchs de pré-saison se suffisent à eux-mêmes et on se régale déjà de toutes ses actions sur Twitter. Alors soyons patient et admirons ce qui pourrait être un joueur marquant l’histoire de la NBA.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top