Mondial

Jamal Murray déclare forfait pour le Mondial avec le Canada : merci d’arrêter de vous prendre pour des Américains, y’a pas la même réserve non plus

Canada

Quand trois gars au devant de l’affiche sont barrés, ça sent mauvais.

Source image : FIBA.basketball

Mis à part les transferts, le Mondial est l’autre feuilleton de l’été. La première étape est de savoir qui va jouer cette compétition, à défaut d’essayer de savoir qui va la gagner (la Serbie). Les joueurs de NBA se retirent ainsi petit à petit des sélections nationales et c’est donc au tour de… Jamal Murray.

Le jeune meneur de Denver, prolongé cet été au max pour 170 millions de dollars, ne jouera donc pas le Mondial. Après R.J. Barrett et Tristan Thompson, c’est un autre taulier de l’équipe qui s’en va fouetter d’autres chats fin août. On imagine en effet que Jamal a des ambitions élevées pour la saison prochaine et qu’il souhaite donc se conserver au maximum pour arriver en forme. 82 matchs c’est déjà long alors quand on planifie d’aller loin en Playoffs, c’est pire. Le meneur de 21 ans entre dans sa quatrième saison NBA et il se trouve qu’il n’a loupé que huit matchs de saison régulière sur ses trois premiers exercice. On peut donc imaginer que le gars soigne son hygiène de vie et lutte au maximum pour ne pas être touché par les blessures. Cette décision doit être grandement appréciée par sa franchise d’ailleurs d’autant plus que Nikola Jokic a déclaré vouloir jouer ce Mondial, de quoi déjà assez faire paniquer Mike Malone.

En effet, il ne faut pas oublier que, dans le business de la NBA, Jamal pèse désormais beaucoup avec son nouveau contrat. Il va donc de son devoir de professionnel (ou quasiment) d’assurer ses matchs avec la franchise qui le paie. Ces derniers, même s’ils ne sont certainement pas les décisionnaires sur la question du Mondial ont du jouer un rôle dans le choix du meneur. Préserver leurs joueurs, c’est une priorité principale pour tenter d’aller bouger du monde en haut de la Conférence Ouest. Côté Canada en revanche, on prend cette nouvelle avec un peu moins le sourire. En effet, c’est un gros joueur qui quitte là le navire et Nick Nurse va donc clairement devoir trouver de nouveaux plans pour organiser son équipe. À la manière de leurs homologues américains, l’équipe canadienne va se reposer sur des joueurs bien moins confirmés que ceux qui étaient prévus. « Bonjour, je suis Cory Joseph, titulaire au Mondial avec le Canada ». Avec Khem Birch et Chris Boucher à l’intérieur, ça fait le boulot facile non ?

Nouveau coup dur pour l’équipe à la feuille d’érable qui va devoir parier sur un collectif bien huilé pour espérer faire quelque chose dans cette coupe du monde. Un bon test pour Nick Nurse qui a déjà prouvé beaucoup en NBA la saison passée. Tout cela fait néanmoins les affaires de la France qui voit un concurrent direct s’affaiblir. Mais si vous savez, l’équipe en bleue qui a perdu contre la Turquie hier soir.

Source texte : basketball.ca

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top