Nuggets

Michael Porter Jr. est prêt pour la Summer League : allez gamin, c’est le moment de montrer ce que tu as dans le ventre

Michael Porter Jr.

Enfin !

Source image : YouTube

Si la free agency a évidemment dominé l’actualité des derniers jours et dominera encore ceux qui vont suivre, il ne faut pas oublier que la Summer League de Las Vegas va commencer le 5 juillet prochain. Et l’un des joueurs qu’il faudra suivre à la loupe, c’est Michael Porter Jr., enfin opérationnel. 

Vendredi, du côté de Las Vegas, on aura droit à un petit événement. Non, on ne parle pas du duel explosif qui nous attend entre Zion Williamson et R.J. Barrett, mais plutôt des grands débuts de Michael Porter Jr., l’ailier des Nuggets âgé de 21 ans. Bah oui, ça fait quand même un bon moment qu’on attend de le voir à l’oeuvre le gamin. Sélectionné l’an dernier par Denver avec le 14ème choix de la Draft, le produit formé à l’université du Missouri n’a pas joué la moindre minute lors de sa saison rookie. En fait, son dernier match en compétition remonte à… mars 2018. Ça remonte un peu quand même. Alors forcément, on est impatients de le voir sur le parquet et il faudra se lever dans la nuit de vendredi à samedi puisque la rencontre entre les Nuggets et les Suns débutera à 5h30 du matin. De plus, ce qui est cool aussi dans l’affaire, c’est que le jeunot n’aura pas de restriction en termes de temps de jeu et il semble donc fin prêt pour montrer ce qu’il est capable de faire. Et on peut dire que le garçon a la dalle si l’on en croit ses dernières déclas. A Las Vegas, Michael Porter Jr. veut clairement botter des culs. Il ne sera pas là pour faire de la figuration. Longue absence ou pas, c’est le moment de faire du sale. En clair, pas de temps à perdre !

« Je veux être le meilleur joueur à chaque fois que je foule le parquet. Cela n’a pas changé. Je ne veux pas commencer doucement. Je m’attends à dominer » a-t-il déclaré via le Denver Post.

Et bah, on peut dire qu’il n’a pas froid aux yeux. Et c’est une bonne chose car cela montre, en tout cas en apparence, qu’il n’a pas de blocage mental ou un problème de confiance malgré ses nombreuses galères de blessure. Parce qu’on peut dire que niveau pépins physiques, Michael Porter Jr. a déjà un sacré palmarès. A l’université, il n’a joué que trois matchs au total lors de sa seule année chez les Missouri Tigers, la faute à une blessure au dos dès la première rencontre de la saison. La poisse quoi. Direction la table d’opération pour une microdisectomie sur deux disques intervertébraux. Boum. A son retour, il n’a pas vraiment impressionné et du coup sa cote a chuté pour la Draft 2018, notamment après l’annulation d’un workout à quelques jours de l’événement suite à des douleurs à la hanche. On parle d’un gars qui était dans le coup pour finir dans les premières places mais qui a finalement terminé en milieu de premier tour à cause des inquiétudes liées à son état de santé. Et puis ensuite, il a été opéré une deuxième fois au dos à l’été 2018, afin de soulager des douleurs régulières. Mais comme si ça ne suffisait pas, Porter Jr. a également été atteint du syndrome du pied tombant, provoqué par ces opérations au dos. Ça fait un peu beaucoup non ? Résultat, il n’a pas joué de la saison 2018-2019, mais il semble maintenant opérationnel et c’est tant mieux.

On va donc surveiller attentivement les premiers pas du garçon car malgré un historique de blessures bien rempli, il a du talent plein les mains. Espérons désormais qu’il va pouvoir l’exprimer pleinement. Allez Mike, montre-nous ce que tu sais faire.

Source : Denver Post / T.J. McBride (Mile High Sports)

1 Comment

1 Comment

  1. Lord

    5 juillet 2019 à 1 h 45 min at 1 h 45 min

    mdrr et bah non , retour à l’infirmierie

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top