Wizards

Les Wizards proposent la qualifying offer à Tomas Satoransky, Thomas Bryant et Bobby Portis : jusqu’ici ça va

Tomas Satoransky Wizards

On en reparle quand il faudra matcher des offres.

Source image : Youtube

Toujours à la recherche d’un nouveau GM, les Wizards gèrent quand même les affaires courantes pour ne pas se retrouver à poil à la rentrée. On a donc appris que la franchise de la capitale venait de proposer la qualifying offer à Tomas Satoransky, Thomas Bryant et Bobby Portis. De quoi avoir un peu plus de visibilité avant la Free Agency.

Depuis le départ d’Ernie Grunfeld, la direction est un peu floue à Washington. En attendant d’y voir plus clair avec la nomination officielle d’un nouveau boss au sein du front office, c’est Tommy Sheppard, le vice-président des opérations basket, qui joue les intérimaires. Masai Ujiri a déjà refusé une offre de près de 10 millions de dollars par an et personne ne se presse pour prendre la tête de ce merdier. Sauf que les jours passent et Sheppard a donc dû se dépatouiller à la Draft pour ne pas complètement dégoûter Bradley Beal avant même le début de l’été. Il s’en est plutôt bien sorti en récupérant Rui Hachimura avec le pick numéro 9, mais pas le temps de célébrer que de nouvelles échéances arrivent à grands pas. Ainsi, les Wizards ont annoncé offrir la qualifying à trois de leurs joueurs pour éviter de repartir complètement à zéro selon les informations de NBC Sports. Tomas Satoransky, Thomas Bryant et Bobby Portis resteront un an de plus dans la capitale à moins qu’ils ne reçoivent une offre intéressante de la part d’une autre franchise dans quel cas Washington aura de toute façon le droit de s’aligner pour conserver ses éléments. Les plus calés en grilles de salaires auront remarqué que Sam Dekker ne faisait pas partie de cette liste et devrait devenir agent-libre sans restriction dès cet été.

Sans trop de surprise, on aimerait donc garder le back-up officiel de John Wall au moins l’année prochaine du côté de la Maison Blanche. Depuis deux ans, Sato a surpris du monde en assurant à merveille dans un rôle de meneur titulaire lorsque Jean Mur galérait à l’infirmerie. Cette saison, il tournait à 8,9 points, 5 assists et 3,5 rebonds en plus d’une interception de moyenne pour 27 minutes par match. La volonté de conserver Thomas Bryant n’est pas non plus une surprise. En s’imposant titulaire au poste de pivot devant Ian Mahinmi et avec un Dwight Howard forfait, le sophomore est la belle surprise de la saison pour les Wizards. Avec 10,5 points et 6,3 rebonds de moyenne en à peine 20 minutes, il a un beau potentiel à exploiter et sa qualifying offer s’élève à 3 millions de dollars. Enfin, Bobby Portis offre aussi de belles garanties sur le ring dans la raquette. Arrivé dans le cadre du trade d’Otto Porter à Chicago, le meilleur ami de Nikola Mirotic apporte un peu de spacing avec un adresse de 40,3% derrière l’arc très intéressante pour un joueur de sa taille. Néanmoins, un rappel est nécessaire sur le fonctionnement de la qualifying offer qui fait de nos trois clients des agents-libres restrictifs ce qui signifie qu’ils pourraient recevoir des offres de la part des autres franchises. Les finances des Wizards ne sont déjà pas au mieux et cette situation ne les arrangerait pas des masses. Tommy Sheppard ou son successeurs pourraient donc se retrouver face à un choix difficile cet été, lorsqu’il s’agira de matcher des offres de plusieurs dizaines de millions de dollars courant sur plusieurs saisons pour chacun de ces trois hommes. Entre John Wall, Bradley Beal et Ian Mahinmi, 82 millions de dollars sont déjà bloqués la saison prochaine à Washington ce qui ne laisse pas beaucoup de marge pour satisfaire le double-B avec un effectif compétitif.

Tout de suite, on comprend mieux pourquoi les candidats ne sont pas nombreux pour reprendre la tête de la franchise et que Masai Ujiri a préféré rester à Toronto. Quitte à payer Marc Gasol 25 millions l’an prochain, au moins l’effectif a déjà fait ses preuves et le bilan n’est pas aussi chaotique qu’à D.C.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top