Playoffs NBA

Preview des demi-finales, Toronto Raptors – Philadelphie Sixers : échauffement terminé, on passe aux choses sérieuses

raptors - sixers

C’est parti pour un All-Star Game en quatre manches gagnantes.

Source image : BeIN Sports

Après un premier tour négocié tranquillement de part et d’autres (4-1 face au Magic et aux Nets après avoir concédé le Game 1 à la mèze), les Raptors et les Sixers se retrouvent donc pour une demi-finale plus qu’excitante. Kawhi Leonard face à Joel Embiid, Kyle Lowry, Marc Gasol et Pascal Siakam face à Jimmy Butler, Tobias Harris et Ben Simmons, bref du All-Star ou quasi All-Star aux quatre coins du terrain et une série qui devrait envoyer de sacrés rondins de bois. Ça commence dès ce soir et franchement, on aimerait que le temps passe plus vite.

Cette régulière, ça a donné quoi ?

Raptors :

  • 58 victoires et 24 défaites, deuxièmes à l’Est
  • 32-9 à domicile / 26-15 à l’extérieur

Sixers :

  • 51 victoires et 31 défaites, troisièmes à l’Est
  • 31-10 à domicile / 20-21 à l’extérieur

Les rosters

Toronto Raptors :

  • Meneurs : Kyle Lowry, Fred VanVleet et Jeremy Lin
  • Arrières : Danny Green, Norman Powell, Patrick McCaw et Jodie Meeks
  • Ailiers : Kawhi Leonard et O.G. Anunoby
  • Ailiers-forts : Pascal Siakam, Chris Boucher et Eric Moreland
  • Pivots : Marc Gasol et Serge Ibaka

Philadelphia Sixers

  • Meneurs : Ben Simmons et T.J. McConnell
  • Arrières : J.J. Redick, Furkan Korkmaz et Zhaire Smith
  • Ailiers : Jimmy Butler, James Ennis et Jonathon Simmons
  • Ailiers-forts : Tobias Harris, Mike Scott et Amir Johnson
  • Pivots : Joel Embiid, Boban Marjanovic, Greg Monroe et Jonah Bolden

 

Les confrontations cette saison

  • 31 octobre @Toronto : Raptors 129, Sixers 112
  • 6 décembre @Toronto : Raptors 113, Sixers 102
  • 23 décembre @Philadelphie : Sixers 126, Raptors 101
  • 6 février @Philadelphie : Sixers 107, Raptors 119

La question de la mort qui tue : la défense des Raptors, ça donne quoi face à l’attaque de feu de Philly ?

On l’a vu au premier tour, lorsque Toronto a défendu… le Magic a suffoqué. Mais au sens littéral du terme attention, dans le genre incapacité à enchainer deux passes, dans le genre impossibilité de faire deux mètres en dribblant. Le cinq Lowry – Green – Kawhi – Siakam – Gasol est probablement le plus talentueux de la Ligue en défense, les copains qui rentrent ne sont pas en reste et on souhaite alors énormément de courage à l’équipe en face, du moins pour mettre des buckets. Mais attention car contrairement à Orlando, les hommes de Brett Brown sont aux capables d’envoyer la puissance de feu nécessaire pour mettre à terre n’importe quelle armée. Un cinq de départ là-aussi incroyable (premier de l’histoire avec cinq joueurs à plus de 17 points par match) et qui devra répondre au défi de l’intensité proposé par les starters de Nurse, lors d’entames de matchs qui pourraient bien être non pas décisives mais ultra-importantes, au moins psychologiquement. Marc Gasol au poste sur Embiid, Kawhi et Pascalou pour stopper Butler et Tobias, Lowry et Danny Green en mission sur J.J. Redick et Simmons, on aura en tout cas droit à un cours particulier de bodyguard tout au long de la série, alors messieurs les Sixers on espère que vous avez gardé la clé des menottes.

Le programme de la série

  • Game 1 : 28 avril @ Toronto, 1h30
  • Game 2 :  30 avril @ Toronto, 2h30
  • Game 3 : 3 mai @ Philadelphie, 2h
  • Game 4 : 5 mai @ Philadelphie, 21h30
  • Game 5 : 6 mai @ Toronto, à déterminer
  • Game 6 : 8 mai @ Philadelphie, à déterminer
  • Game 7 : 11 mai @ Toronto, à déterminer

L’apéro TrashTalk

Juste ici !

Les pronos de la rédaction

Juste ici !

Voilà pour cette preview de la demi-finale de Conférence entre les Raptors et les Sixers. Affiche rafraichissante mais on vous jure que vous aurez soif dès les premières minutes du Game 1 lancées. Grosse baston incoming, on attend depuis le mois d’octobre pour ce genre de séries… alors rendez-vous dès ce soir pour le premier round.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Dr J

    27 avril 2019 à 13 h 12 min at 13 h 12 min

    Juste pour rappel, Kawhi c’est :
    – 2014 : Finals MVP,
    – 2015 : DPOY
    – 2016 : DPOY + 2e des votes MVP (et premier forward du classement, donc devant LeBron et KD)
    – 2017 : DPOY + 3e des votes MVP (et premier forward du classement, donc devant LeBron et KD) + le seul joueur qui a fait douter les Warriors et Zaza, un gros « what if » à titre personnel cette finale de conf
    – 2018 : blessé…
    – 2019 : joue en marchant en saison régulière, loupe 22 matchs d’une équipe qui est à 2 victoires du meilleur bilan de la ligue. Je pense qu’on ne prend pas assez le temps de décoder les sous-entendus de cette phrase.

    • Dr J

      27 avril 2019 à 13 h 53 min at 13 h 53 min

      Personne ne lira, mais je ne pouvais pas laisser ma propre sale erreur de copier/coller. Pas de DPOY 2017 évidemment.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top