Raptors

Preview Raptors – Magic, Game 5 : Orlando veut résister une dernière fois au rouleau compresseur canadien, et beh bon courage

Terrence Ross Orlando Magic

On y croit ? Hum, bof.

Source image : YouTube

C’est donc cette nuit à 1h du matin qu’aura lieu à Toronto le dernier cinquième match de cette série entre les Raptors et le Magic, confrontation à la base assez déséquilibrée mais qui nous a finalement offert pour l’instant quelques soubresauts cardiaques, notamment lors du Game 1 disputé dans cette même Scotiabank Arena. Evan Fournier et son gang peuvent-ils réaliser un nouveau hold-up ? Rien n’est moins sûr… car ça a quand même méchamment step-up en face depuis.

C’est à la fois si loin et si proche, cette époque d’un autre temps lors de laquelle D.J. Augustin faisait la chanson à Kyle Lowry et s’imposait comme l’homme fort d’un Magic décomplexé et annonçant la couleur dès son premier match de Playoffs, son premier depuis 2012. Depuis ? Le petit D.J. est redevenu celui qu’il était, un meneur tantôt nul tantôt honnête mais bon faut pas pousser, et surtout les Raptors ont littéralement mis les mains dans le cambouis, montrant à leur gentil adversaire à quoi ressemblait l’intensité – notamment défensive – d’une série de Playoffs. Trois matchs plus tard nous voici donc à 3-1 en faveur des n°2 de l’Est cette saison, quoi de plus logique, et les hommes de Nick Nurse auront probablement à cœur de terminer au plus vite le travail avant d’aller, très probablement, défier les Sixers au tour suivant. Mais avant cela il faudra donc passer sur le corps d’un Magic qui n’a rien à perdre et dont la saison est d’ores et déjà réussie, et c’est peut-être bien là la plus grande chance du squad de Steve Clifford. Pour l’emporter une seconde fois au Canada ? Il faudra faire vivre ce ballon, sans forcément espérer passer par des performances individuelles exceptionnelles, mis à part – peut-être – celle d’un Terrence Ross capable de prendre feu tout seul au contraire de coéquipiers ayant davantage besoin du collectif pour exister. C’est le cas d’un Aaron Gordon qui aime bénéficier du travail de sape collectif en défense pour exploser sur transition, c’est le cas d’un Evan Fournier qui en chie lorsque ses déplacements sont trop contestés, c’est le cas pour finir de Nikola Vucevic, dont les chances de performer deviennent minimes si on le laisse se démerder seul face à la malice de Marc Gasol.

C’est donc un effort collectif qui devra être effectué par cette jeune équipe du Magic, face à un ensemble qui semble déjà en place, déjà en mode Playoffs, et finalement… bien trop fort pour sa match-up du premier tour. Kawhi Leonard est tout en contrôle, Pascal Siakam tout en désarticulation mais encore plus fort que son franchise player sur cette série, Kyle Lowry a très vite fait oublier son trou d’air au Game 1, et la défense collective des Dinos apparaît de toute manière beaucoup trop en place pour se faire inquiéter par un septième de conférence, avec tout le respect que l’on peut avoir pour la bande à Vavane. Une jeune équipe décomplexée mais qui prend de plein fouet le réveil et le sérieux d’un candidat au titre depuis trois matchs, logique respectée finalement entre deux franchises aux objectifs bien différents puisque celui du Magic est d’ores et déjà validé alors que les Raptors n’en sont qu’au step one de leur long chemin vers la gloire…

1h du matin, en direct de la chaudissime Scotiabank Arena, pour ce qui pourrait, devrait être le dernier match de cette série. On en profitera alors pour remercier Evan, Niko et toute la bande pour un opus 2018-19 magnifique et étonnant, alors qu’à Toronto on se dirigera tranquillement vers un autre genre de menu en demi-finale…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top