Sixers

Preview Sixers – Nets, Game 5 : et si on se chiffonnait une dernière fois avant de se souhaiter bon vent pour la suite ?

Jared Dudley

On va encore se marrer avant, pendant et après le match.

Source image : NBA League Pass

Cinquième opus ce soir de la série entre Philadelphie et Brooklyn, peut-être bien le dernier, et un match qui sera en tout cas très attendu lorsque l’on sait les différents qui ont rythmé les quatre premiers matchs. Ça va encore jouer au basket, c’est sûr, mais ça risque surtout de se chamailler et ça, on adore.

Est-ce qu’on va se lever juste pour ça ? Pour voir Jared Dudley entrer sur le parquet du Wells Fargo Center possédé telle une Regan McNeil de la balle orange ? Clairement il y a de ça, même s’il ne faut pas oublier non plus que le destin nous a offert une série magnifique entre deux équipes rafraichissantes et pratiquant un vrai basket sexy et offensif. De la tension donc il y aura dans ce Game 5, mais pas que, et si on aura évidemment un œil avisé sur les contacts et les regards lancés de part et d’autre après chaque panier, on ose espérer que cette cinquième manche nous proposera une opposition équilibrée et ce le plus longtemps possible. Pas gagné néanmoins, puisque les hommes de Brett Brown – à l’instar de ceux de Nick Nurse dans une autre série – ont clairement activé le mode un peu plus sérieux depuis leur défaite inaugurale dans ce même Wells Fargo Center. Joel Embiid ultra-domine alors qu’il n’est probablement qu’à 40% de sa forme optimum, Tobias Harris a clairement mis le turbo depuis deux matchs, J.J. Redick fait un match sur deux mais ça suffit et Ben Simmons associe la parole aux actes, en rappelant tout de même que – on se calme – dominer Jared Dudley en 2019 ne fait pas non plus de vous un mâle alpha.

Un ensemble beaucoup trop fort pour le Nets depuis trois matchs, et la fin du Game 4 à Brooklyn a peut-être bien sonné le glas des chances de Brooklyn. A deux doigts de retourner en Pennsylvanie à 2-2, le talent de Philly a fait la différence et c’est donc une balle de match qui se présente dès ce soir, avec en ligne de mire les Raptors de Toronto au prochain tour. Ça risque de beaucoup moins rigoler lorsque Marc Gasol et Kawhi Leonard succèderont à Jarrett Allen et D-Lo en défense, avec tout le respect que l’on a pour les deux Nets hein, et c’est en tout cas une dernière marche avant les demi que Jojo, Benny, Jimmy and co. devront s’empresser de franchir pour arriver le plus frais possible devant leur premier vrai gros défi de ces Playoffs 2019. Mais pour cela il faudra se farcir une dernière fois ces jeunes fifous de Caris LeVert, D’Angelo Russell, Jarrett Allen ou Spencer Dinwiddie, merveilleux groupe tout aussi merveilleusement coaché et drivé par des vétérans solides à défauts d’être de futurs Hall Of Famers. DeMarre, Jared on vous parle, et on compte sur vous pour mettre le dawa une dernière fois – peut-être – dans cette série. Parce que les triples-doubles c’est bien, mais une petite mêlée par-ci par-là on ne va pas cracher dessus.

Rendez-vous 2h du matin pour l’épisode 5 de votre nouvelle série à succès Jared vs everybody. Ça va frotter dans tous les sens et c’est ce qu’on aime, car un peu de brutalité dans ce monde de douceur on ne dit pas non. Allez, kevlar.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top