Nuggets

Preview Nuggets – Spurs, Game 5 : question, et si c’était le match de l’année au Pepsi Center ?

qui veut gagner des millions

On va quand même prendre le joker de l’appel à Gregg Popovich.

Source image : Montage TrashTalk via YouTube

On connaît l’importance des Games 5 de Playoffs, notamment quand la série est à 2-2. Souvent là que tout se joue, souvent là que l’on voit qui porte la culotte. Ce soir c’est donc le grand soir dans le Colorado, avec deux franchises qui voudront mettre un pied en demi-finale de conférence…

D’un côté les Nuggets, dont l’objectif sera de valider leur énorme saison régulière en se donnant toutes les chances de terminer cette difficile série face aux Spurs. De l’autre les Spurs donc, toujours là pour emmerder le monde, dont la mission sera de quasi-valider un upset qui n’en serait en fait pas véritablement un. La cote parle néanmoins pour les locaux, défaits lors du Game 1 à la meze mais solides il y a trois jours pour récupérer l’avantage du terrain et ainsi rétablir une forme de logique, même si voir les joueurs de Gregg Popovich passer un tour de Playoffs résulte également de cette même logique. Pas de quartier ce soir, la victoire ou la dépression, notamment pour des Nuggets qui devront se saisir au mieux de la présence de leur public même si les deux franchises n’ont pas pour le moment capitalisé sur ce qui était une de leur force lors de la régulière : jouer à domicile. Meilleure équipe de la Ligue sur ses terres, Denver a déjà laissé filer un match au Centre du Pepsi, alors que les Spurs, eux aussi intraitables à dom’ d’octobre à mi-avril, ont également raté l’occasion de faire le break à l’AT&T Center. Ce soir plus d’excuses, Nikola Jokic, Jamal Murray et toutes les Pépites devront sortir les bibis, montrer les pecs et prouver à tous que leur seconde place à l’Ouest n’était pas due au hasard, alors que côté Spurs on tentera une fois de plus de sortir un as imprévu de la manche, le genre de carte qui a déjà mis au sol tant de joueurs trop sûrs d’eux…

Dégager un favori de ce match 5 ? Trop compliqué même si le homecourt advantage semble cause en faveur des Nuggets. Derrick White a déjà prouvé à la Spurs Nation qu’il pouvait être ce facteur X injouable, le duo LaMarcus Aldridge – DeMar DeRozan reste l’un des plus efficaces de la Ligue et la science de Pop couplée à l’expérience des Rudy Gay, Patty Mills et autres Marco Belinelli peut faire la différence dans n’importe quelle série de Playoffs (du moment que les Warriors ne sont pas concernés). Pour les hommes de Mike Malone ? C’est encore un immense Jokic qui sera demandé à l’accueil, un grand Murray qui aura pour mission d’épauler l’ancien obèse au scoring et un supporting cast qui devra se montrer à la hauteur. On sait l’importance de la production des leaders mais en Playoffs ce sont également les Torrey Craig, Gary Harris ou Will Barton qui doivent être capables de faire souffler leurs leaders. Ce qui a pour l’instant été bien fait à Denver, alors pourvu que ça dure, la belle figure, les fêtes à Bayonne et les soirs sur la Garonne.

D’un côté un squad jeune et inexpérimenté en Playoffs, de l’autre quelques loups de mer qui savent comment entrainer le plancton dans les profondeurs. Résultat du grand combat dans quelques heures après un match absolument immanquable, parce que si vous vous levez toute l’année pour mater des Kings-Suns et que cette nuit ça dort, alors franchement on ne peut plus rien pour vous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top