Los Angeles Clippers

Pour assurer leur place en Playoffs, les Clippers vont devoir transformer le Staples Center en forteresse imprenable

Los Angeles Clippers

Les Clippers de Lou Williams sont à la bagarre pour les Playoffs, analyse de la fin de calendrier de la franchise de Los Angeles.

A une quinzaine de matchs de la fin de saison régulière, les Clippers sont la meilleure équipe de Los Angeles, la franchise de Steve Ballmer est septième de la conférence Ouest et possède 4 victoires d’avance sur Sacramento, première équipe non-Playoffable. Avec un programme relativement pauvre en terme de déplacements, que peuvent viser les Clippers sur cette fin d’exercice?

La bataille continue de faire rage pour les Playoffs à l’Ouest et malgré un léger écart creusé sur ses concurrents, les hommes de Doc Rivers n’ont pas intérêt à s’endormir et à choker dans le final, ça tombe bien il paraît que ce n’est pas le genre de la maison. Depuis le début de la saison, les Clippers montrent un collectif parfaitement huilé qui surprend soir après soir observateurs comme journalistes. Pourtant sans réel leader depuis le transfert de Tobias Harris vers la ville de l’amour fraternel à la dead-line, les pensionnaires du Staples Center s’appuient sur un effectif profond, homogène, un groupe solidaire où le 5 majeur est suppléé par un des meilleurs bancs de la Ligue. Une deuxième unité emmenée par Lou Williams, tenant du titre de sixième homme de l’année et prétendant plus que sérieux à sa propre succession qui est devenu il y’a deux nuits le joueur avec le plus de matchs à 30 points ou plus en sortie de banc dans l’histoire de la NBA. Sweet Lou dans ce match face au Thunder  a également dépassé Jamal Crawford pour devenir le deuxième meilleur marqueur de l’histoire en sortie de banc et pourrait bien devenir premier très rapidement puisque Dell Curry n’est plus que… 27 points devant. Au-delà de ses objectifs individuels Lou-Will à tout intérêt à poursuivre sur ce rythme s’il veut que son équipe poursuive sa marche en avant et appréhende les nombreux matchs décisifs qu’il ont encore à jouer de la meilleure des manières. En effet malgré des matchs majoritairement à domicile, la fin de saison des coéquipiers de Montrezl Harrell n’est pas de tout repos et il faudra se retrousser les manches pour assurer la qualification en Playoffs. Voyez plutôt.

  • 12 mars : vs Celtics
  • 13 mars : vs Blazers
  • 16 mars : vs Bulls
  • 18 mars : vs Nets
  • 20 mars : vs Pacers
  • 23 mars : @ Cavaliers
  • 24 mars : @ Knicks
  • 27 mars : @ Wolves
  • 29 mars : @ Bucks
  • 30 mars : vs Cavaliers
  • 1 avril : vs Grizzlies
  • 4 avril : vs Rockets
  • 6 avril: vs Lakers
  • 8 avril : @ Warriors
  • 11 avril : vs Jazz

Avec un bilan de 19 victoires pour 12 défaites à la maison depuis le début de la saison, ce calendrier ne réservant que 5 déplacements sur les 15 derniers matchs peut paraître particulièrement favorable à la clique de Danilo Gallinari. Mais attention il faudra rester vigilent puisqu’il reste en réalité 9 confrontations face à des équipes possédant un bilan positif et de surcroît, il reste également 2 rencontres face à des adversaires pas encore décrochés à l’Ouest, les Wolves et surtout un des main-event de la fin de saison, ce match face aux Lakers en toute fin d’exercice qui pourrait peut être éliminer définitivement le King de la course aux Playoffs s’il ne l’est pas avant. Le calendrier reste tout de même moins relevé que certains autres et pourrait permettre aux Clippers de viser plus haut, d’essayer d’éviter les Warriors dans un éventuel premier tour et pourquoi pas se rapprocher de l’avantage du terrain au premier tour puisque la quatrième place actuellement occupée par le Thunder ne se trouve que 2 matchs et demi devant. Pour y parvenir en plus de Lou, de Montrezl et de Gallo, les fans des Clippers pourront compter sur des rookies flamboyants comme Shai Gilgeous-Alexander et Landry Shamet ou bien sur des vétérans surmotivés comme Pat Beverley ou Garrett Temple. Faut-il mentionner les Spurs, qui sont eux aussi à la bataille et vont tout faire pour éviter les double-champions en titre au premier tour ? Une chose est sûre les Clippers veulent leur place en Playoffs et se battront comme ils le font depuis le début de la saison pour l’obtenir.

Les Clippers auront besoin de leur public s’ils veulent viser haut en cette fin de saison, en effet les hommes de Doc Rivers devront être des hôtes presque parfaits pour permettre au Staples Center de connaître les Playoffs cette année. Alors messieurs, aiguisez bien vos couteaux, le repas s’annonce copieux.

Source calendrier : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top