Suns

Les Suns continuent dans le nauséabond : 17ème défaite de suite, on est sur des bases historiques

phoenix suns

Et ça devrait continuer ainsi.

Source image : Tumblr

Alors comme ça, les Knicks ont tapé les 18 défaites de suite cette saison ? Bougez pas, v’la les Suns. Avec une nouvelle gamelle cette nuit, cette fois à Atlanta, la franchise de Phoenix est au sommet de son tanking.

Enfin, tanking, on ne sait pas vraiment. Car vu le bordel proposé par Igor Kokoskov et ses hommes cette saison, difficile de savoir s’il s’agit de tanking ou juste de mauvais jeu, sans base, sans hiérarchie et sans régularité, hormis dans la défaite. Déjà propriétaires du pire bilan de toute la NBA l’an dernier avec 21 victoires pour 61 défaites, les Suns nous avaient promis du mieux en effectuant des mouvements intéressants cet été… et bien les voici bien partis pour faire pire. Oui, Phoenix se dirige tout droit vers le pire bilan de toute la Ligue, et en étant encore plus dégueulasses que l’an dernier. Une performance aussi incroyable qu’imprévisible, sachant qu’il y avait eu un début de hype construit en juillet et août dernier, mais voilà où nous en sommes dans l’Arizona. Cinquante défaites pour seulement onze victoires, la dernière remonte au 13 janvier dernier lorsque les Suns s’offraient Denver (logique) devant leur public grâce à un très bon Kelly Oubre. Depuis ce succès ? Le désert, plat, et sans mauvais jeu de mot. Une série de défaites record pour la franchise puisqu’elle monte aujourd’hui à 17 unités, rejoignant les plus grands équipes dégueulasses de tous les temps qui ont atteint cette barre. Pour rappel, le record all-time est à 26 revers de suite sur toute une saison et 28 défaites sur deux saisons cumulées, un step tout à fait abordable pour Devin Booker et compagnie, qui semblent se ramener en totale roue-libre chaque soir, sans véritable plan de jeu. Cette nuit, à Atlanta, c’était plus criant que jamais.

Et ce n’est pas pour manquer de respect aux Hawks, qui ont trouvé un rythme intéressant sur ces deux derniers mois de compétition, mais la manière… La manière avec laquelle les Suns jouent leur fin de match est à tomber par terre. Sélection de shoots, implication défensive, attitude générale, leadership de Booker, quasiment tout est à jeter à la poubelle. Sachant que Deandre Ayton avait annoncé qu’il était motivé et qu’il ne voulait plus continuer à perdre, c’était limite triste de voir le rookie galérer dans un tel merdier, avec des coéquipiers qui enchaînaient les bourdes. Mais alors la question qu’on a envie de poser est la suivante, quitte à continuer dans le thème du cirque et de l’humour : jusqu’où cette série de défaites peut-elle aller ? Au programme, un déplacement à Miami avant 4 matchs cruciaux à domicile, les Pelicans, Bucks, Lakers et Knicks rendant visite à Elie Okobo. Sur le papier, seul Milwaukee semble littéralement intouchable, les autres équipes peuvent tout à fait se prendre les pieds dans le tapis à Phoenix. Mais il faudra impérativement remporter un de ces matchs, car sinon la série pourrait atteindre des hauteurs all-time. Déplacement à Portland puis Golden State, réception du Jazz puis visite chez les Rockets, que du lourd au menu. Alors forcément, on est tentés de tomber dans la logique de la défaite utile, donc tournée vers la Loterie de la Draft. Mais il va aussi falloir prendre les Suns prochainement et juger le management comme le coaching staff. Sans identité, sans plan de jeu, sans même savoir utiliser des pépites présentes dans le roster, qu’a prévu cette franchise pour se relever, au-delà d’accumuler les jolis choix de Draft ?

Phoenix en est aujourd’hui à 17 défaites de suite, et cette série pourrait atteindre la vingtaine sans trop de problèmes. Si les Hawks en back-to-back peuvent mieux exécuter que les Suns en fin de match, les portes de la honte peuvent s’ouvrir pour un record all-time.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top