Pelicans

Anthony Davis mis à l’amende par la NBA : 50 000 dollars, soit un jour de son futur salaire aux Lakers ?

Anthony Davis

50 000 dollars ? C’est le prix de mon dernier resto.

Source image : NBA League Pass

Il y a deux jours maintenant, la star des Pelicans faisait part de ses envies d’ailleurs à son actuelle franchise. Fatigué de devoir batailler pour aller en Playoffs, Anthony Davis a en effet indiqué à son front-office qu’il souhaitait rejoindre une équipe plus huppée. Malheureusement, cette façon de faire n’est pas encouragée par les instances NBA et l’intérieur va devoir mettre la main au portefeuille.

Ça flottait déjà dans l’air depuis quelques semaines. Avec l’influence de LeBron James et les résultats en demi-teinte de NOLA cette saison, Anthony Davis a décidé de franchir le pas et de commencer une nouvelle étape de sa carrière. Arrivé en NBA en 2012, il dispute actuellement sa septième saison dans la Grande Ligue à New Orleans. En six années complètes sous le maillot des Hornets puis des Pelicans, l’intérieur n’a participé que deux fois aux Playoffs, en 2015 et en 2018, pour un seul tour franchi au printemps dernier contre les Blazers. Malgré des saisons toujours plus folles les unes après les autres, la star n’a jamais été réellement entouré pour gagner un titre et a dû subir par deux fois la dictature des Warriors en postseason. Trop c’est trop. Lui qui a toujours été attaché à la ville et aux fans de Big Easy s’est rendu compte aujourd’hui qu’il lui serait très difficile voire impossible de ramener un titre en Louisiane. Pourtant, il aura tout fait pour cette franchise en progressant d’année en année. Cette saison 2018-19 de AD est d’ailleurs la meilleure du joueur statistiquement avec 29 points, 13 rebonds, 4 assists, 2,6 blocks et 1,7 steal de moyenne. Aujourd’hui, il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde et reste sur un podium de classement MVP en 2017-18 derrière James Harden et LeBron James. En 2019, The Unibrow fêtera ses 26 ans seulement mais il semble déjà être arrivé à maturité et le joueur se sent désormais prêt à jouer pour une équipe prétendante au titre, d’où cette demande de transfert soudaine. Malheureusement pour lui, le fait de demander un trade lorsqu’on est encore sous contrat avec sa franchise jusqu’en 2020 n’est pas autorisé par la les instance de la Ligue. Du coup, star ou pas star, le joueur va devoir payer une amende de 50 000 dollars à l’ordre de la NBA. Bon, ce ne sont que des broutilles pour un joueur qui va gagner plus de 25 millions de dollars cette année, mais le règlement, c’est le règlement.

En effet, lorsque son agent Rich Paul annonçait à Adrian Wojnarowski d’ESPN que son client souhaiterait « être échangé dans une équipe qui lui permettrait de gagner de manière plus constante et de se battre pour gagner un titre », il enfreint le règlement de la NBA qui stipule qu’il est interdit aux joueurs ou à leurs représentants de demander publiquement un transfert. Du coup, pourquoi est-ce Anthony Davis qui a été mis à l’amende et pas son agent ? Ceci reste un mystère car concrètement, la star des Pels n’a rien exprimé de vive voix publiquement, à l’inverse de son agent. Mais là n’est pas le sujet et le fait est que cette manière de faire est tout à fait répressible. En plus de cela, plusieurs sources s’attendent également à ce que l’agent et son protégé fassent savoir à toute la NBA que la destination préférée du joueur serait les Lakers de Los Angeles et qu’il est désormais un joueur disponible sur le marché. En effet, Anthony Davis n’a pas son mot à dire concernant son trade étant donné qu’il est sous contrat chez les Pelicans pendant encore au moins une saison et demie. Du coup, il donne ses préférences, histoire d’influencer sa franchise actuelle, quitte à devoir payer encore une nouvelle amende. Mike Bass, le porte-parole de la Ligue a déclaré qu’une enquête a été ouverte par la NBA au sujet des informations qui circulent autour de Anthony Davis ces derniers jours. LeBron James, qui a dîné avec le joueur un mois avant que le pivot demande son transfert risque-t-il alors également d’être rappelé à l’ordre ? Nous le saurons bien assez tôt. Pour les instances, la déclaration de Rich Paul est en tout cas punissable car il y a « un effort intentionnel dans le but de saper la relation contractuelle entre Davis et les New Orleans Pelicans ». Cette affaire est décidément en train de bousculer tout le petit monde de la NBA et devrait être le feuilleton de ces prochains mois.

Avant de rejoindre qui que ce soit, le mono-sourcil va devoir payer ses dettes envers la Ligue. Lui qui souhaite quitter la Louisiane a décidé de le faire savoir par le biais de son agent et a donc dû se soumettre au règlement de la NBA. Mais après tout, si ça doit coûter 50 000 dollars pour rejoindre LeBron et les Lakers dans quelques temps, Anthony Davis peut bien faire cet effort là.

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Morgan

    31 janvier 2019 à 5 h 09 min at 5 h 09 min

    D’une hypocrisie sans nom.

    Ok les joueurs NBA sont (très) très bien payés, mais ils sont quand même un peu considérés comme des marchandises. Ils ne choisissent pas l’équipe qui les drafte et doivent attendre un paquet d’années avant d’avoir un totale liberté de choix, puisqu’à l’issue de leur contrat rookie il ne sont que free agent restricted, leur équipe gardant la main en pouvant s’aligner sur toute offre.

    OK ça fait partie du business plan de la NBA, et ce système est fait pour que, dans cette ligue fermée, la hiérarchie tourne en donnant la possibilité aux franchises les plus faibles de récupérer les meilleures espoirs et les garder quelques années afin de pouvoir se reconstruire.
    C’est la 7ème saison de AD à NOLA, on peut quand même considérer qu’ils ont eu leur chance et qu’ils ont foiré à construire quelque chose de solide autour de ce joyau (et je dis ça alors que, étant un fréquent visiteur et amoureux de cette ville, j’ai automatiquement de l’affectif pour cette franchise).

    Mais comment se fait-il que les franchises aient le droit d’annoncer publiquement que certains de leurs joueurs sont transférables (coucou les Wizards) alors qu’un joueur ne peut pas publiquement annoncer ses envies d’aller voir ailleurs et de prendre un peu son destin en main? « Tu nous appartient on fait ce qu’on veut par contre toi tu la fermes ». Je trouve ça un peu limite quand même.

    D’ailleurs, je me remémore l’épisode Steve Francis qui, après s’être vu drafté en 2nd position par les Vancouver Grizzlies en 1999, avait clairement annoncé son refus de jouer pour cette équipe et avait fini par obtenir gain de cause puisque, face aux menaces du joueur de ne pas jouer du tout, la franchise avait bien été contrainte de trouver un trade, le joueur finira finalement à Houston.
    Alors, je ne dis pas que Steve Francis avait raison, mais comment se fait-il que d’un côté un joueur menace publiquement de ne pas jouer et obtient gain de cause en étant tradé (à la place de la NBA je leur purement et simplement suspendu 3 ans, démerde toi mon grand, et j’aurai automatiquement accordé le 1er choix de Draft de l’année suivant aux Grizzlies en guise de compensation), et de l’autre on colle une amende à AD, même symbolique, pour juste avoir dit « je ne prolongerais pas donc s’est plutôt dans votre intérêt de me tarder maintenant »?

    Faut que la NBA arrête les conneries, après plus de 6 ans à NOLA, AD a quand même le droit de faire un constat d’échec et de dire que maintenant ça suffit, il est temps pour lui d’aller voir ailleurs.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top