Grizzlies

Bruno Caboclo mis à l’essai par les Grizzlies : le KD brésilien entame son retour en NBA

Bruno Caboclo

La NBA n’a qu’à bien se tenir, Bruno is back !

Source image : YouTube

Wojbomb ! L’incontournable insider d’ESPN a retourné les internets lundi soir en annonçant que Bruno Caboclo allait signer son grand retour en NBA. Bon, il ne s’agit pour l’instant que d’un contrat de dix jours, mais nul doute que cela suffira à l’ailier de 23 ans pour convaincre les Grizzlies grâce à son talent.

En se blessant à la cheville il y a une semaine, Kyle Anderson a rappelé à Memphis que la malchance était toujours bien présente dans cette partie du pays où les fans ne se sont toujours pas tout à fait remis de cette campagne 2015-16 durant laquelle 28 joueurs ont porté le maillot des Grizzlies en l’espace de quelques mois. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et de nombreux chanteurs en herbe ont repris des airs d’Elvis dans des karaokés aux quatre coins du monde, mais J.B. Bickerstaff se retrouvait donc avec un besoin pressant au niveau des postes 2 et 3. Déjà privé de Dillon Brooks pour la saison et de Chandler Parsons pour toujours, l’ancien intérim de Kevin McHale à Houston a donc réclamé à son GM des renforts sur les ailes. Pour combler ce manque, Chris Wallace a donc jeté son dévolu sur Bruno Caboclo qui aura cinq matchs en dix jours pour essayer de convaincre les Grizzlies de lui filer un second 10-day contract. Loin d’être irréalisable dans une équipe mal en point ces derniers temps puisqu’elle reste sur six défaites consécutives, se classant 14ème de la Conférence Ouest.

L’énigme de la Draft 2014 – vingtième choix quand même – se voit ainsi offrir une opportunité de rattraper le temps perdu. Drafté par les Raptors à seulement 18 ans, Bruno Caboclo était comparé à Kevin Durant lors de son arrivée en NBA. Mis en couveuse par le GM Masai Ujiri, il n’aura jamais eu sa chance à Toronto, ne disputant que 25 matchs en trois saisons et demie avec les Dinos. En février 2018, le Brésilien est envoyé aux Kings, qui ne le prolongeront pas l’été suivant. Signé par les Rockets en août dernier, Caboclo sera finalement coupé juste avant le début de la saison 2018-19. Une lente descente aux enfers qui l’a conduit à passer par la case G League. En 28 matchs avec les Rio Grande Valley Vipers (l’équipe affiliée aux Rockets) cette saison, l’ailier affichait des moyennes de 16,4 points, 7,2 rebonds et 3 contres en 28 minutes. Le tout avec des pourcentages KDesques plutôt propres de 51,6% aux tirs et 43% à trois-points. Des prestations suffisamment intéressantes pour attirer l’attention des Grizzlies, qui lui ont donné sa chance. À lui de la saisir !

Bruno Caboclo rejoint ainsi une franchise qui semble se diriger tout droit vers le tanking en cette fin de saison puisque les Grizzlies seraient ouverts à un échange comprenant Marc Gasol et/ou Mike Conley. Sur les postes 3 et 4, le profil atypique du Brésilien peut, en tout cas, faire du bien à Memphis. Un pari peu risqué qui valait le coup d’être pris.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top