Mavericks

Premier triple-double en carrière pour Luka Doncic : le deuxième plus précoce de l’histoire, olé !

Luka Doncic conseil de classe

Le Wonderboy n’en finit plus de nous émerveiller.

Source image : NBA League Pass

Ce n’était qu’une question de temps. À 19 ans, Luka Doncic a signé le premier triple-double de sa carrière NBA hier, dans une défaite en déplacement chez les Bucks. Et vu le niveau du garçon, il se peut que ce ne soit pas le dernier.

18 points, 11 rebonds et 10 passes. Il ne s’agit pas de la performance réalisée par Russell Westbrook en un seul quart-temps mais des chiffres compilés par Luka Doncic la nuit dernière. Des statistiques qui lui permettent de devenir le deuxième plus jeune joueur all-time à réussir pareil exploit. À 19 ans et 327 jours, le Wonderboy n’est devancé que par Markelle Fultz, qui avait activé le mode 3D avec 10 jours de moins. Le Maverick et le Sixer sont d’ailleurs les deux seuls de l’histoire à avoir vu triple avant la vingtaine (le troisième, Lonzo Ball, était âgé de 20 ans et 15 jours). Pour la petite anecdote, ce sont à chaque fois les Bucks qui ont permis aux teenagers de compiler minimum 10 unités dans trois catégories statistiques différentes. Aussi, il est intéressant de souligner que les trois triple-doubles les plus précoces ont tous été réalisés en un peu plus d’un an, preuve que les joueurs débarquent de plus en plus tôt en NBA et qu’ils sont de plus en plus complets. Néanmoins, la belle ligne de stats d’Halleluka est entachée par une adresse en berne puisqu’il n’a converti que 6 de ses 17 tentatives, ne cachant d’ailleurs pas sa déception après la rencontre.

« J’ai obtenu mon triple-double mais j’aurais préféré repartir avec la victoire. Je n’ai vraiment pas bien joué du tout. »

Malgré la défaite, ce premier 10-10-10 en carrière permet au Slovène de rejoindre une belle liste de joueurs qui ont également ouvert leur compteur au cours du Martin Luther King Day. En effet, Mark Jackson et Nate McMillan (1988 tous les deux), Mark Price (1990), Kobe Bryant (2001), Derrick Rose (2011) et Nicolas Batum (2013) se sont tous dépucelés en ce jour si particulier dans l’histoire des États-Unis. Un triple-double qui prouve aussi que le talent du Texan n’a pas de limites et encore moins de frontières. En effet, en mai dernier, alors qu’il évoluait encore avec le Real Madrid, Doncic avait compilé 17 points, 10 rebonds et 10 passes en seulement 22 minutes de jeu, lors d’un match de Liga ACB face au Real Betis. Une performance qui lui avait permis de devenir le plus jeune joueur du championnat espagnol à réaliser une telle prouesse. Enfin, Luka Doncic est également devenu le troisième rookie de l’histoire des Mavericks à réaliser un triple-double, après Dennis Smith Jr. en 2017-18 et Jason Kidd en 1994-95. Ce dernier en avait carrément collectionné quatre lors de sa première saison dans la Ligue. Pas surnommé Mr. Triple Double pour rien, J-Kidd.

Luka Doncic s’impose de plus en plus comme le seul et unique favori au titre de rookie de l’année. Le Slovène est sur les bases d’une saison à minimum 20 points, 5 rebonds et 5 passes de moyenne. Seuls Oscar Robertson, Michael Jordan, LeBron James et Tyreke Evans ont compilé ces chiffres en étant dans leur première année. Bonne nouvelle pour Doncic : ils ont tous été élus Rookie of the Year.

Sources texte : ESPN, NBA.com, Basketball-Reference, EuroHoops.net

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top