Pelicans

Preview Pelicans – Mavericks : coup de la panne pour les Playoffs, qui va rester sur le bord de la route ?

Anthony Davis

La série commence à devenir inquiétante pour les New Orleans Pelicans qui accueillent cette nuit, à 2 heures, les Dallas Mavericks dans une revanche du dernier match. Il serait temps de redémarrer la machine s’ils veulent rejoindre la course au top 8.

On se moque des Knicks qui enchaînent les défaites (six d’affilée), mais au moins ils sont cohérents avec leur projet de tanking. Pour les Pelicans, la mauvaise période est plus dommageable puisqu’ils s’affichaient en candidat à une postseason qui commence à s’éloigner dangereusement. Surtout que les autres teams de l’Ouest ne se sont pas arrêtées pour aider les Pelicans en panne sur le bas côté. Et si les Mavericks ont longtemps accompagnés les coéquipiers d’Anthony Davis dans leur galère, le dernier match, qui voyait s’affronter les deux franchises, a vu Dallas taper New Orleans en fin de rencontre grâce à une grosse perf’ de Luka Doncic, encore : 21 points, 9 rebonds et 10 passes décisives, à une unité du triple-double. Pourtant, le score très élevé de la rencontre prouve que le rythme était totalement dans le style de Pelicans qui présentent l’une des meilleures pace de la Ligue. Mais, même face à une statistiquement modeste attaque de Dallas mais talentueuse (re coucou Luka), la piètre défense de NOLA n’a pas tenu. L’heure de la revanche à sonner. 

Sur le papier, les Pels ont largement les armes pour faire mal aux Mavs, et notamment pour foutre un joyeux bordel dans la raquette. A-t-on besoin de vous rappeler l’immense saison de AD ? Doit-on vraiment mettre en avant qu’il détruit un à un tous les secteurs intérieurs de NBA avec ses 28,1 points, 12,9 rebonds, 4,6 passes et 2,7 blocks pour comprendre le danger qu’il représente ? Non ? Bon bah on vous le dit quand même, au cas où. Surtout qu’il n’est plus seul depuis que Julius Randle s’est décidé à bumper tout ce qui bouge en posant 19,3 points et 9,4 rebonds dans le plus pur style bourrin. Mais apparemment, DeAndre Jordan en bon vieux mécano de la raquette, Luka Doncic en pilote de l’attaque et avec le retour annoncé du dragster Dennis Smith Jr., voilà un équipage qui peut tenir tête à celui de NOLA. À moins que les Pelicans retrouvent les clés de la victoire et mettent enfin le contact.

Entre le 11ème et le 14ème de la Conférence Ouest, le duel de cette nuit, à 2 heures, est déjà plein d’enjeu : pour les deux équipes, il faut vite se relancer dans la course aux Playoffs. L’urgence se fait peut-être plus sentir du côté de New Orleans, qui commence à s’enliser et a taper la discussion depuis un peu trop longtemps avec les Suns…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top