Spurs

Les Spurs donnent la leçon au Magic : 129 – 90 et un horse général en direct d’Orlando, c’est le retour du Spurs Basketball

Spurs Gregg Popovich

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Pop était plutôt serein.

Source image : NBA League Pass

Victoire facile pour les Spurs qui n’ont même pas eu à s’employer pour disposer du Magic cette nuit. Une victoire de trente-neuf points et un concours de shooteurs pour les éperons : Gregg Popovich ne s’est pas fait de nouveaux cheveux blancs ce soir. 

En se déplaçant sur le terrain du Magic, huitième à l’est avant cette rencontre, Gregg Popovich devait sans doute s’attendre à une rencontre compliquée pour son équipe et elle l’a été … le temps d’une mi-temps. Menant de 22 points dès la pause, San Antonio a pu faire tourner son effectif à mesure que le temps passait et que l’écart grimpait pour finalement finir en roue libre derrière un écart de trente-neuf points.

Privé de Nikola Vucevic car le pote d’Evan est devenu papa récemment, Orlando n’a jamais pu espérer quoique ce soit de ce match. L’équipe n’a pas pesé à l’intérieur sans son monténégrin, malgré un Aaron Gordon au four et au moulin (12 points, 9 rebonds et 7 passes) et les Spurs ont pu réciter leurs gammes pour le plus grand plaisir des fans : un jeu de passes parfait et des décalages à la pelle pour chercher non pas le bon tir mais l’excellent tir comme dirait le gourou de Fort Alamo. En voyant cette équipe ce soir, on a eu pu retrouver le Spurs Basketball qui nous fait toujours autant vibrer et qui se met de plus en plus en place à mesure que les semaines passent. A ce petit jeu, Bryn Forbes, Marco Belinelli et Davis Bertans s’en sont donnés à cœur joie en première mi-temps : 10/13 à longue distance pour les trois joueurs. Cela donne au final des stats aux shoots dignes de 2K pour les Texans avec 65% au tir dont 63% à longue distance. C’est simple, sur les douze joueurs de l’effectif de San Antonio, seuls trois ont un pourcentage au tir inférieur à 58%, difficile dans ces conditions d’espérer quelque chose pour le Magic.

Côté Orlando, on ne retiendra pas grand monde si ce n’est D.J. Augustin, l’un des rares joueurs à surnager dans cette nuit compliquée pour son équipe. Notre Evan Fournier national est passé à côté de son match tandis que Mo Bamba a trop voulu imiter Nikola Vucevic en allant chercher des 3-points qu’il n’a toujours pas à son répertoire, au lieu de chercher les points faciles près du cercle.

Le Magic rechute lourdement après deux victoires consécutives alors que les Spurs viennent confirmer leur brillante victoire contre les Sixers. Les Spurs rentrent déjà à la maison puisqu’ils recevront les Wolves au prochain match tandis qu’Orlando essayera de se remettre de cette raclée du côté de Chicago. 

Boxscore Magic vs Spurs

Boxscore Spurs vs Magic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top