Suns

Les Suns l’emportent 111-103 à Boston : quatrième victoire consécutive, c’est officiel les mecs ont paumé les clés du tank

Devin Booker Phoenix Suns

Magnifique duel entre Kyrie et Devin, remporté par celui qui ne disputera pas les Playoffs.

Source image : NBA League Pass

Grosse surprise cette nuit puisque les Suns viennent donc de s’imposer au TD Garden. Portés par Devin Booker et un très bon Deandre Ayton, les joueurs de l’Arizona enchaînent une quatrième victoire consécutive : on va finir par se demander s’ils ont compris le plan de leur direction pour la prochaine draft.  

Et de quatre pour Phoenix ! A ce rythme, les fans des Suns vont vite se croire à l’époque de Steve Nash lorsque l’équipe enchainait les succès et squattait les sommets de la conférence au sein du plus beau show des années 2000, comme dirait l’autre. Sauf que le plan pour cette année était plutôt de toucher le fond pour trouver une troisième jeune star à ajouter à l’effectif et aussi, la brillante victoire de ce soir ne plaira pas donc à tout le monde. Mais ça on s’en fiche un peu.

On ne va pas être hypocrite, au moment de voir Phoenix arriver à Boston, on ne donnait pas cher de la peau des joueurs d’Igor Kokoškov. Boston avait remporté huit de ses neuf derniers matchs et malgré les absences de Al Horford et Marcus Morris, il y avait peu de chance de voir la pire équipe de la ligue venir s’imposer au Garden. Et pourtant… Ayant laissé passer l’orage du début de match, les joueurs de l’Arizona reviennent lentement mais sûrement sur les Celtes derrière un Booker très impliqué mais un peu maladroit (25 points, 8 passes et 5 rebonds) et surtout une grosse performance de Deandre Ayton, qui a régné sur la raquette pendant tout le match (23 points, 18 rebonds et 10/14 au shoot). Ce qui est assez impressionnant avec cette équipe ? C’est sa capacité à soutenir la pression de l’adversaire. Pas du tout impressionné par l’ambiance du TD Garden, le roster n’a jamais lâché et à force de revenir sur Boston, ce sont les Celtes qui ont totalement perdu pied, accusant jusqu’à treize points de retard sur leurs adversaires dans le dernier quart-temps. On a bien cru à un run à quatre minutes de la fin avec un retard de six points et un public qui retrouvait de la voix, mais Devin Booker, encore lui, assurait les affaire courantes, d’abord en décalant un Kelly Oubre déjà tranchant pour le 3-points qui clouait le match, avant de détruire les derniers espoirs bostoniens sur la ligne. L’arrière semble avoir retrouvé toutes ses capacités depuis son retour de blessure et il a de vraies dispositions dans la gestion du ballon : peut-être la raison pour laquelle les Suns refusent obstinément tout meneur pour leur effectif.

Côté Boston, Kyrie Irving a fait ce qu’il a pu et n’a pas grand chose à se reprocher (29 points, 10 passes, 5 rebonds et 4 interceptions). Seul Jayson Tatum lui a apporté un peu de soutien au scoring mais les absences à l’intérieur se sont cruellement fait sentir, surtout défensivement face à Ayton. Le groupe de Brad Stevens va devoir se poser les bonnes questions après cette deuxième défaites consécutive, même si l’on imagine que la tentative de suicide est encore loin pour Brad Stevens.

Phoenix passe donc la quatrième au TD Garden derrière une nouvelle prestation collective de qualité. Ils essayeront d’enchaîner une cinquième victoire samedi, ce sera à Washington. Les C’s, quant à eux, vont devoir remettre le vert de chauffe et sortir une toute autre prestation pour remporter le prochain match qui sera un vrai choc à l’Est avec la réception… du Greek Freak. 

Boxscore Celtics vs Suns

Boxscore Suns vs Celtics

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top