Raptors

Preview Raptors – Pacers : Kawhi et ses copains sont malades, Indiana pourrait servir d’antibiotiques

TrashTalk Fantasy League

C’est pas la grande forme dans le nord ces temps-ci.

Source image : Marcos Mesa - Sam Wordley

Le gros choc de la soirée aura lieu dans le grand nord, à Toronto, puisque les Raptors reçoivent les Pacers soit le premier contre le troisième à l’Est : l’occasion de se relancer pour les joueurs de Nick Nurse qui restent sur deux défaites consécutives. Match à suivre à la Scotiabank Arena à partir de 1h30 du matin.

Noël a beau approcher, le moral est loin d’être au beau fixe chez les Canadiens qui ont du mal à retrouver le chemin de la victoire en décembre : quatre victoires pour cinq défaites depuis le début du mois et des blessures qui s’enchaînent dans l’effectif. Contre Denver, pour ce qui ressemblait à un match d’éclopés, ce sont pas moins de cinq joueurs qui manquaient à l’appel chez les Raptors parmi lesquels Kyle Lowry, Pascal Siakam, Jonas Valanciunas, Fred Van Vleet et Norman Powell. Compliqué dans ces conditions de remporter des matchs, et ce soir, plusieurs seront encore incertains au moment de recevoir une des meilleures équipes du moment.

Si les Pacers n’avaient pas perdu hier soir à domicile contre Cleveland, on aurait probablement dit qu’Indianapolis marche sur l’eau en ce moment et c’est presque vrai. Fort de sept succès consécutifs, le groupe de Nate McMillan rayonnait grâce à un collectif au point et une défense parmi les meilleures de la Ligue (première aux points encaissés et seconde au défensive rating). La série de succès acquise malgré l’absence de Victor Oladipo semblait prouver la profondeur de ce groupe et le retour de la star devait donner une nouvelle dimension à cette équipe. Pour le moment c’est bien raté puisque le joueur n’est pas en rythme et balance assez de parpaings pour se construire une nouvelle villa : 4/15 la nuit dernière contre Cleveland, pourtant pas une référence défensive. La venue des fermiers au Canada doit permettre d’envoyer un message au groupe de 4-5 équipes qui postulent aux premières place à l’Est : Indiana candidate très clairement aux deux premières places de sa Conférence et face à un groupe amoindri cela semble réalisable. Attention tout de même aux jambes lourdes, puisque les Pacers sont en back-to-back et que la Scotiabank Arena n’est pas la salle la plus facile à prendre. Malgré tout, on ne peux pas s’empêcher de penser que les joueurs de McMillan avaient un peu la tête ailleurs hier et que ce soir ils sortiront une grosse performance.

En espérant qu’un maximum de monde puisse être en tenue, on a pas mal de match-ups défensives à mater. Victor Oladipo va devoir se coltiner Danny Green toute la soirée et défensivement l’ancien des Spurs est plutôt dur sur l’homme, pas de quoi kiffer sa visite du Canada. Dans un autre registre, le duel Pascal Siakam – Thaddeus Young pourrait être intéressant à suivre puisque les deux joueurs présentent ce profil de couteaux-suisses avec des qualités à la passe, au rebond, au scoring et surtout une bonne défense. Face aux multiples absences sur le banc des Raptors, un joueur comme Domantas Sabonis pourrait également faire du grabuge à l’intérieur, surtout que Greg Monroe est loin d’être un expert défensif.

Les Pacers aiment jouer les grosses équipes de l’Est et Milwaukee comme Philadelphie ont mordu la poussière face à eux récemment. Selon les absents côté canadien, on pourrait assister à une nouvelle victoire des joueurs d’Indianapolis et ce, malgré la fatigue accumulée. Pour l’intérêt du spectacle, on espère quand même que les Raptors pourront récupérer une bonne partie de leur squad au risque de voir une affiche tronquée.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top