Heat

Dwyane Wade veut investir dans une franchise NBA à sa retraite : Flash rêve de faire revivre les Sonics

Dwayne Wade

On signe où ?

Source image : Youtube

A 36 ans, Dwyane Wade est plus de plus en plus proche de la fin. Si le doute plane encore sur son avenir en NBA, Flash voit les choses en grand pour son après-carrière. La légende du Miami Heat voudrait acquérir une franchise NBA et pourquoi pas faire revenir les Seattle Supersonics sur le devant de la scène.

Reviendra ? Reviendra pas ? Alors que Pat Riley et tout les fans de Heat espèrent une tournée d’adieu la saison prochaine pour le héros de la ville, Dwyane Wade ne s’est toujours pas exprimé sur son avenir sur les parquets. Après un comeback aussi inattendu que réussi, pas sûr de revoir D-Wade avec un jersey du Heat la saison prochaine. Cette saison, Wade l’a commencée sous le maillot de Cleveland avec son copain BronBron comme à l’époque du Big Three pour mieux retourner à la maison par la suite, lors de l’implosion du roster de la franchise de l’Ohio juste avant la trade deadline. De retour en Floride, il s’est trouvé un rôle qui lui colle à merveille et tant que chef et maestro offensif de la second unit. Il a envoyé 11,4 points, 3,8 rebonds et 3,4 passes décisives de moyenne en sortie de banc qui ont permis au Heat d’accrocher les Playoffs. Défaits au premier tour face aux prometteurs Sixers, D-Wade et sa bande n’ont pas démérité. L’ancienne gloire a montré qu’il avait de beaux restes en arrachant le Game 2 sur le terrain de Philadelphie. Un récital offensif face aux jeunes pousses de Pennsylvanie ponctué par des statistiques sans appel, 28 points, 7 rebonds, 3 interceptions.

Après avoir tout raflé dans le monde de la balle orange ou presque (pas de titre de MVP), le triple champion NBA et médaillé d’or aux JO 2008 pourrait dire stop. Une décision qui pourrait être intimement liée à ses pépins physiques qui lui ont parfois gâché la vie ces dernières années. Néanmoins, si certains l’imaginait se la couler douce aux Bahamas après avoir dit au revoir à la Grande Ligue, il n’en sera rien. Flash a vu les choses en grand et rêve d’un après-carrière à la Jordan en reprenant une franchise NBA. Un avenir de businessman qui pourrait voir le jour dans le nord-ouest des Etats-Unis. En effet, l’arrière a confié à Joel Weber de Bloomberg, vouloir faire revenir les Seattle Supersonics.

« Je veux véritablement devenir propriétaire d’une franchise NBA. Je ne vais pas essayer de d’acheter une équipe, je n’ai pas ces moyens. Mais je veux définitivement faire partie d’un grand groupe de propriétaires. Le commissaire de la NBA, Adam Silver, parle de la participation des joueurs. Grant Hill est impliqué à Atlanta, Shaquille O’Neal est impliqué aux Sacramento Kings. C’est clairement quelque chose dont j’ai parlé, dont certains de mes amis ont parlé. Mais avant toute chose je dois partir à la retraite. Quand ce moment va-t-il venir ? […] Je veux que l’équipe de Seattle, les Sonics reviennent. Je pense que Seattle est une grande ville de basket. J’adorerais faire parti de ce projet. Mais je suis ouvert… si vous connaissez quelqu’un ? »

Pour rappel, la franchise de Seattle a été délocalisée à Oklahoma City en 2008-09 après la reprise de la franchise par un homme d’affaire originaire de la région, Clay Bennett. Russell Westbrook et Kevin Durant, ont été draftés par la franchise à l’époque avant de faire le bonheur du Thunder. Cependant, rien n’exclut un retour de la franchise jaune et verte, les couleurs, le logo et la Key Arena restent d’ailleurs une propriété de la ville. Des bruits de couloirs évoquant une possible arrivée des Clippers ont parfois été cités mais rien de concret à l’heure actuelle.

Si le monde de la NBA est dans le flou concernant l’avenir de Dwyane Wade sur les parquets, nous le sommes un peu moins à propos de son après-carrière. Il envisage de reprendre une franchise et si possible de faire revenir les Seattle Supersonics dans l’élite. Pour l’heure, on croise tous les doigts pour que l’arrière rempile pour une ultime année. Histoire d’apprécier une dernière fois Flash dynamiter les défenses avec son célèbre numéro 3 floqué dans le dos.

Source texte : Bloomberg

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top