Hawks

Taurean Prince, nouveau produit hype du système Budenholzer à Atlanta : encore un ailier qui bosse dur

Taurean Prince
Source image : YouTube

Difficile de s’extasier sur grand chose cette saison quand on est fan des Hawks. Entre résultats déprimants et fin de campagne attendue, il faut se focaliser sur des petits éléments en interne pour afficher un demi-sourire : l’évolution de Taurean Prince fait partie de ces rares rayons de soleil à Atlanta cette année.

Le plus difficile, quand on est dans une saison vouée à l’échec, c’est de garder le même système en exécution tous les soirs et inculquer aux plus jeunes les bonnes méthodes pour se développer sereinement. On l’a vu au fil des années, tout et n’importe quoi peut être observé dans le monde de la lose. Il y a donc plusieurs types de tanking, certains dégueulasses et d’autres plus « propres ». Celui opéré par les Hawks cette année se range dans la deuxième catégorie, notamment grâce à Taurean Prince qui, en toute discrétion, se métamorphose en sérieux ailier titulaire au niveau NBA. Arrivé de Baylor avec cette étiquette de 3 and D évident, TP avait la punchline agrafée au col dès le premier jour à cause de son look : DeMarre Carroll 2.0, on attend le contrat en trop qui rendra le garçon surpayé dans la Ligue. Le problème, pour les auteurs de cette évidente boutade, c’est que dans sa deuxième saison seulement, Prince est en train de montrer qu’il a bien plus en stock qu’un simple profil de défenseur capable de planter quelques shoots. En constant travail dans les coulisses de sa franchise et surtout devenu papa l’été dernier, Taurean a connu un véritable déclic dans son approche globale du job et a pris sa carrière à deux mains pour tenter de changer les pronostics. Être voué à faire pression tout-terrain et ramasser quelques miettes en attaque ? Pas vraiment du goût du natif de San Marcos dans le Texas, dont les récentes performances font le buzz.

Il y avait eu ce gros trois-points de la gagne contre Phoenix, en total déséquilibre. Il y avait ces 38 points contre Chicago, il y a une semaine. Puis les 38 à nouveau hier soir chez les Bucks, avec ses habituels rebonds arrachés dans le trafic et une défense sans repos. Simple coup de chaud momentané, ou vrai développement qui pourra mener à la naissance d’un fort ailier ? La réponse, on l’aura évidemment sur le long-terme, car nombreux sont les joueurs qui peuvent produire en quantité dans des équipes de merde et retrouvent un niveau average dans les troupes plus ambitieuses. Mais numériquement parlant, en tout cas, difficile de ne pas pencher vers la deuxième réponse proposée : 21,5 points, 6 rebonds et 3 passes de moyenne à 47% (!) de réussite à distance sur ce mois de mars. Ce qui donne, en global sur la régulière, près de 13 points et 5 rebonds de moyenne à 39% derrière l’arc. Pas tout mal pour un sophomore, pas tout mal pour les perspectives des Hawks à l’aile. Car si dans sa deuxième année seulement Taurean produit davantage qu’un Kent Bazemore, avec un plafond offensif qui a l’air de grimper jour après jour, il va falloir revoir certaines priorités contractuelles dans le bureau de Mike Bundeholzer et celui de Travis Schlenk. Le nouveau GM, en cachette, avait laissé sous-entendre que seul John Collins semblait proche du statut d’intouchable aux Hawks cette saison. Pensera-t-il pareillement si Prince continue ses cartons comme dernièrement ? Après n’avoir passé qu’une fois la barre des 20 points lors de sa saison rookie, TP en est à 13 actuellement dont 4 soirées à plus de 30 pions. Le genre de progrès qui ne laisse pas un management indifférent.

Cadré dans un rôle qui lui semblait et semble encore destiné, celui de gros défenseur sur l’homme capable d’apporter des points ici ou là, Taurean Prince est actuellement en train de prouver qu’il peut sortir de cette box et aller plus loin en tant que joueur. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit un copain planter deux fois près de 40 points dans le même mois, « par accident ». En attendant confirmation sur cette fin de saison, il faudra surveiller l’évolution d’un TP qui pourrait représenter l’aile des Hawks à l’avenir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top