Cavaliers

Kyrie Irving résume l’état d’esprit des Cavaliers : « Nous sommes dans une situation étrange »

Alors que la Conférence Ouest s’est nettement renforcée cet été, les Cavaliers se font très discrets sur le marché des transferts, ce qui n’est pas pour rassurer Kyrie Irving et les fans de l’Ohio.

Tandis que les Warriors annonçaient les signatures de Nick Young et Omri Casspi en plus de prolonger leurs principaux éléments, ou que les Rockets associaient Chris Paul et James Harden et que le Thunder attirait Paul George à Oklahoma City, Cleveland disait au revoir à son GM, David Griffin. Logiquement, les Cavaliers n’ont pas réussi de gros coup cet été, devant pour l’instant se contenter des arrivées de Jose Calderon et Jeff Green. Il y avait évidemment mieux à faire pour les derniers finalistes malgré des finances déjà bien entamées avec les gros contrats déjà garantis pour la saison prochaine. La pilule semble avoir un peu de mal à passer pour LeBron James qui s’est senti terriblement seul lors des dernières Finales face à la puissance de frappe des Warriors. Le quadruple MVP aurait sûrement souhaité voir arriver Jimmy Butler ou PG-13 dans l’Ohio cet été mais les deux ont changé de Conférence pour rejoindre l’Ouest. Une situation qui ne rassure pas des masses le King, qui arrivera en fin de contrat dans un an. Du coup, les rumeurs s’embrasent et évoquent un départ de l’enfant du pays vers Los Angeles à l’été 2018. Interrogé sur l’avenir de la franchise au micro de Maggie Gray de Sports Illustrated, Kyrie Irving a fait preuve de pragmatisme.

« Comme je l’ai dit, nous sommes dans une situation étrange. La meilleure chose à faire consiste à gérer les choses avec classe et professionnalisme. Nous avons clairement un grand propriétaire qui est prêt à dépenser un peu d’argent pour les joueurs en lesquels il croit. A ce stade, nous pouvons juste regarder ce qui va se passer cet été. »

La reprise n’intervient que dans trois mois mais les premières interrogations sont déjà là. En se débarrassant de son general manager au pire des moments, Cleveland est peut-être passé à côté d’une belle plus-value pour l’équipe et cet échec pourrait avoir de lourdes conséquences sur la suite. A 32 ans, LeBron James n’a plus trop le temps de tergiverser pour obtenir un quatrième titre et se rapprocher des six bagues de Michael Jordan. Il pourrait chercher à réunir ses potes de la Team Banana Boat sous le soleil de L.A. dans la quête d’une nouvelle bannière dans un an si jamais le résultat des Cavaliers cette saison était identique à celui de 2017. Le départ de LBJ pourrait alors provoquer un gros remaniement à Cleveland alors que Kyrie Irving arrivera au terme de son contrat après la saison 2018-2019.

Ça cogite pas mal dans les têtes des Cavaliers et ce n’est pas la gestion de la free agency qui va rassurer les joueurs. Toujours est-il que la concurrence à l’Est semble encore être largement à la portée de Cleveland qui aura tout le temps de se préparer pour les échéances de juin afin de prendre sa revanche après ces dernières Finales perdues. L’avenir de la franchise en dépend.

Source texte : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top