Sneakers Basket

Kicks story – Nike Air Huarache : du design décrié au phénomène de mode

Nike Air Huarache
Source image : Nike

Nées en 1991, les Nike Air Huarache ne s’annonçaient pas comme un futur carton pour la firme de l’Oregon avec son design si particulier. Mais vingt-six ans plus tard, le modèle et ses déclinaisons continuent de peupler les magasins de pompes, au point d’être installé comme une paire incontournable du Swoosh.

Au début des nineties, Nike est à la lutte avec les autres marques sur le marché du sportswear et toutes les originalités sont permises pour se démarquer. Alors au moment de créer la basket du futur, les grandes pontes de la virgule font appel à celui qui a déjà fait ses preuves avec les Air Jordan ou encore les Air Max, monsieur Tinker Hatfield. L’idée derrière tout cela : les Nike Huarache – terme désignant les sandales au Mexique, choisi à cause de la légèreté des pompes – doivent être « un changement radical de la conception de la chaussure classique ». Alors le designer issu de l’architecture se met au taf et s’inspire des bottes en néoprène utilisées lors d’une séance de ski nautique, kiffant la façon dont elles moulent les chevilles. Il sort ainsi trois modèles dont la Huarache fait partie. Cette dernière s’enfile plus à la manière d’une chaussette que d’une pompe, à cause de son chausson en néoprène justement. Sauf que pour que ce dernier tienne en place, il a fallu que Tinker Hatfield ajoute ce qui deviendra une des caractéristiques principales de sa grolle : une bande en caoutchouc qui fait le tour du talon et rejoint l’empeigne avec des empiècements latéraux. La silhouette est née, la technologie Air est présente pour assurer l’amorti. Et la virgule n’apparaît nulle part sur la pompe, pas de place. Un fait exceptionnel pour la marque.

Nike Air Huarache

Nike Air Huarache – Source Toy Russell.com

Mais quand on surfe sur la hype des Air Max, ce design peut surprendre. Et du côté de l’Oregon, on reste sceptique sur le modèle et on doute de sa réussite potentielle. Sauf un directeur marketing qui lance une production de plusieurs milliers de paires pour l’apporter sur un stand du marathon de New York de 1991 alors qu’aucun revendeur n’a pour l’instant pris le risque d’inscrire la paire à son catalogue. Trois jours plus tard, rupture de stock, les athlètes sont sous le charme. Approuvées par les sportifs, elles sont ensuite sans surprise validées par la direction puis achetées par le grand public et différentes déclinaisons voient le jour, dont la Air Flight Huarache prévue pour le marché du basket. Paire qu’un certain Kobe Bryant lui-même a porté sur le parquet du Staples Center. Mais malgré cela le carton n’était pas complet, même si les Huarache s’écoulaient. C’est en 2012, avec une nouvelle sortie à grand renfort de coup de com’ que les « sandales » de Nike sont devenues un phénomène de mode, avec des files d’attente interminables à chaque mise en rayon d’éditions limitées. Et malgré son design toujours aussi décalé et son style futuriste, la Nike Air Huarache est bien installée dans l’esprit des gens. Et à leurs pieds.

Nike Air Flight Huarache

Nike Air Flight Huarache

Au final, les Nike Huarache – bien que destinées au sport – ne sortaient pas du lot par leur innovations techniques, loin de là puisque l’amorti Air qui était son principal atout performance n’était pas une nouveauté à l’époque déjà. Mais c’est en bousculant les codes du design avec son style si particulier qu’elle a pu s’imposer. Encore aujourd’hui, la Nike Huarache et ses nombreuses rééditions se trouvent dans les rayons des sites de mode comme Zalando ou aux pieds de nombreuses personnes, preuve de leur entrée dans les mœurs et leur succès.

Article Partenaire

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top