Jeux Olympiques

La Croatie maîtrise la Lituanie 90 à 81 et prend la première place du groupe : pas mal les p’tits jeunes

Les Croates battent les Lituaniens 104 à 92, ce qui leur permet de se qualifier, d’éviter Team USA, et de carrément prendre la tête du groupe B. Cette équipe déborde de talent, et après leur victoire surprise au TQO d’Italie, puis ce résultat dans les phases de poules, il ne serait pas étonnant de les retrouver sur le podium.

Les Croates devaient s’arracher face aux Lituaniens, au risque de jouer leur quart de finale face à Team USA, ou pire, de ne même pas se qualifier. L’équipe des Balkans n’a pas fait dans le détail en écartant les Lituaniens 90 à 81, ce qui leur permet de finir en tête du groupe B. 

Le match démarre sur un rythme plaisant et les deux équipes s’appuient sur leur jeu de passes. La défense lituanienne semble supérieure, mais comme personne n’a la main chaude de l’autre côté du terrain, les deux équipes sont au coude à coude après 5 minutes de jeu. Les Baltes décident de jouer sur Jonas Valanciunas : le pivot star domine grâce à son impact physique, mais il reste très brouillon, dans le genre briquasse et airball. Ses finitions près du panier sont précipitées, et il perd plusieurs ballons et rebonds par énervement ou inattention. Néanmoins, son impact reste positif, et comme les Croates précipitent leurs actions, probablement à cause de la pression, les Lituaniens prennent les devant. Le quart-temps se fini à 21-13, sur une magnifique passe transversale de Krunoslav Simon dans les mains des défenseurs lituaniens. Les vainqueurs du TQO d’Italie se ressaisissent néanmoins dès le début du second quart. Dario Saric abuse encore et encore de son avantage de puissance sur Kuzminskas pour aller chercher les points dans la peinture, ce qui force le retour de Valanciunas sur le parquet. Pendant son absence, les Croates sont revenus à égalité, et le retour du pivot des Raptors ne suffit pas à stopper la tendance. Le futur rookie des Sixers est chaud bouillant, prend le jeu à son compte en prenant carrément la mène par séquences, et n’hésite pas à allumer à mi-distance. En réponse, les Lituaniens forcent à l’intérieur, mais l’efficacité n’y est pas… Seul le meneur Mantas Kalnietis maintient les siens aux contact avec 14 points à 5/6, en réponse aux 13 de Saric.

Alors que les équipes se sont séparées sur un score de 47-41 à la mi-temps, l’écart est monté à 12 points 5 minutes plus tard. En même temps, les Baltes continuent d’insister sans succès à l’intérieur, dans le genre gros forceurs, alors que côté Croate, Bojan Bogdanovic prend le relais de son ailier fort en plantant deux fois d’affilée depuis le parking. Du coup, son équipe mène 75-55 à l’entrée dans le crunch time, grâce à un merveilleux 9/11 à 3-points. On se dit que le match est plié mais Kalnietis va se démener pour grignoter le retard. Sur une interception conclue par un dunk, il va même ramener les siens à seulement -6, mais il ne reste alors que 44 secondes au chrono. A la suite de l’habituelle danse des fautes et des temps-mort, la Croatie l’emporte 90 à 81.

Invaincus pendant 3 matchs, les Lituaniens viennent de se prendre deux raclées d’affilée, ce qui n’est pas de bonne augure pour la suite de la compétition. Encore une fois, Jonas Valanciunas n’a pas eu l’impact qu’on peut attendre d’un pivot de son calibre, et c’est une fois de plus Mantas Kalnietis qui a sorti un match XXL avec 26 points à 10/12 aux tirs et 11 passes, tout en étant le principal instigateur de la remontée de son équipe. De l’autre côté, les Croates prouvent match après match à quel point ils débordent de talent. Simon envoie 19 points, 10 rebonds et 6 passes, tandis que Bogdanovic finit une nouvelle fois meilleur marqueur avec 22 points. La jeune équipe gagne en galon à chaque rencontre, et alors qu’ils étaient partis avec le statut de simple outsider au TQO d’Italie, ils sont désormais parmi les favoris pour le podium olympique. Avec cette victoire cruciale, ils finissent en effet premiers du groupe B.

Les deux équipes sont sur deux dynamiques différentes, mais vont toute deux avoir galérer en quart de finale : ce sera l’Australie pour la Lituanie, mais on regardera plutôt du côté de la Croatie qui défiera la Serbie. Le match entre les deux nations de l’ex Yougoslavie sera probablement sous très haute tension, et on ne serait pas étonné de voir quelques gestes de free fight… 

Source image : francetvsports.com

Source : fiba.com

Source : fiba.com

Source : fiba.com

Source : fiba.com

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top