Hawks

Kent Bazemore aka Kate Upton : Bucks, Grizzlies, Nets, Pelicans, Rockets, Hawks et Magic sur lui

Kent Bazemore

Un paquet de franchises s’aligne déjà afin de draguer l’ailier des Hawks, car ce dernier a réalisé une belle saison et pourra s’en mettre plein les poches.

Plus que quelques heures avant l’ouverture du marché des transferts, et dans la catégorie des bibis qui attirent les gros chéquiers, un client semble mettre tout le monde d’accord : l’ailier boosté au Red Bull, Kent Bazemore.

C’est la mode, tous les ans, à Atlanta. Vous êtes ailier, vous avez bien bossé dans l’ombre la saison précédente, et soudainement vous vous retrouvez propulsé dans le cinq majeur. Par conséquent, vos stats explosent, vos responsabilités aussi, on vous voit devant un paquet de caméras pendant les Playoffs, et personne ne vous en veut si vous faites de sales rencontres. Bienvenue chez les Hawks ! Il y a un an, c’est DeMarre Carroll qui remplissait ce costume à la perfection, avec une campagne complète ponctuée par un printemps de rêve. Quelques semaines après avoir été éliminé, le sosie de Youssoupha signait à Toronto pour 4 ans et 60 millions de dollars, Mike Budenholzer agitant son mouchoir en voyant le Junkyard Dog quitter la région. Sauf que, comme d’habitude, le gourou d’Atlanta a anticipé la suite et permis à quelqu’un d’autre de se faire un putain de tremplin dans sa carrière, et c’est Bazemore qui en a pleinement profité. Activité incessante, bon gars bien dans ses pompes, grosse défense et beaux progrès au tir, le sosie de Chance the Rapper (décidément) a lui aussi réalisé une saison complète, et le voilà désormais sur le marché des agents libres. Sachant qu’un gars dans son genre arrange toutes les équipes, dans son style 3 and D bien jeune et performant, toutes les rumeurs gravitent autour de lui.

Et quand ce n’est pas Zach Lowe d’ESPN qui nous informe que les Bucks, Grizzlies et Nets sont sur Kent, c’est CBS Sports qui en rajoute une couche avec les Pelicans, Rockets et le Magic ajoutés à la liste. Un vrai bordel ! Bien évidemment, les Hawks sont aussi présents, bien que dans leur registre habituel, c’est-à-dire calmes et polis. Cependant, il faudra montrer les crocs et sortir les griffes si les joueurs d’Atlanta veulent continuer à bénéficier de la dynamite formée à Old Dominion, car les prix risquent de partir en flèche dès l’ouverture du chémar. Un peu comme… un peu comme… attendez… oui c’est ça ! DeMarre Carroll ! Difficile de savoir si Niqueplus pourra lui aussi taper la barre des 15 millions chaque saison, mais on sait que son attitude sera probablement la même que celle de l’ailier des Raptors : ce n’est pas tous les jours qu’on peut obtenir un tel contrat, il faut donc en profiter et assurer l’avenir des générations futures. Près de 12 points, 5 rebonds et 1 interception par soir, à 36% de loin et en faisant exploser la foule, qui en voudra ? La guerre sera rude à la table des négociations, on pense simplement que le plus offrant repartira avec le bonhomme car il a bossé dur pour en arriver là.

La question la plus attendue est donc la suivante : mais quel ailier va cartonner dans le système de système des Hawks l’an prochain, afin de devenir un multimillionnaire au sourire XXL ?

Source : ESPN

Source image : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top