Thunder

Le cœur sur la main : Russell Westbrook reçoit le NBA Cares Community Assist Award

Jamais avare en efforts sur un parquet, Russell Westbrook ne compte pas non plus son temps une fois en tenue de ville. La star du Thunder vient d’être élue pour recevoir le NBA Cares Community Assist Award, récompensant le joueur le plus généreux et dévoué envers la communauté.

Présent à New York pour représenter Oklahoma à la loterie de Draft, Russell Westbrook en a profité pour poser avec la Plaque David Robinson qui venait de lui être remise par la Ligue pour avoir donné de son précieux temps afin de venir en aide aux enfants dans le besoin durant la saison. En effet, le marsupial a de l’énergie à revendre et a décidé de lancer la fondation « Why Not? » en 2012 pour venir en aide aux enfants défavorisés par le biais de l’éducation.

« Je suis heureux d’avoir pu accomplir autant de belles choses cette année, » s’exclamait-il. « J’ai appris beaucoup sur moi-même et aussi sur les autres et notamment les enfants. Je suis flatté et ému de recevoir un tel honneur. »

La NBA reversera 25 000 dollars à sa fondation qui vient d’ouvrir trois nouveaux centres de lecture avec plus de 1200 livres pour les enfants scolarisés à Oklahoma City. Russell Westbrook s’était aussi fait remarquer lors du All-Star Game en offrant la voiture promise au MVP du match des étoiles à une mère célibataire de deux enfants. Il succède ainsi à Pau Gasol, Dwyane Wade et Stephen Curry au palmarès de ce trophée avant de, pourquoi pas, s’offrir une autre distinction remportée par le meneur de Golden State cette saison.

« C’est important d’aider les autres quand on est dans cette position. Je me reconnais dans ces enfants que j’aide et je me revois au même âge à Los Angeles. C’était juste mon devoir de venir les aider à mon tour. Je serais ravi de pouvoir gagner ce trophée tous les ans, » conclue-t-il, laissant ici parler le compétiteur jamais rassasié de succès.

 

Également patron de sa propre entreprise de mode, Russell Westbrook ne doit définitivement pas s’ennuyer. C’est même à se demander comment il trouve encore le temps de jouer au basket entre toutes ses activités annexes. Chapeau bas.

Source : ESPN

Source image : Richard Rowe – Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top