Kings

VDM level Kings : DeMarcus Cousins tape 39 points et 24 rebonds pour perdre à Philly…

Ce n’est pas demain qu’on arrêtera de se foutre de la gueule des Kings… Avec un DMC pourtant possédé et un match à portée de main, les hommes de George Karl ont tout fait pour perdre le match face aux Sixers (114-107).

Non pas qu’on veuille manquer de respect à Brett Brown et sa troupe, elle qui continue à se donner soirs après soirs grâce à de jeunes joueurs motivés et ambitieux, mais on imaginait plutôt la franchise de Philly se faire bousculer par celle de Sacramento, notamment après avoir vu Dédé Miller et ses potes écarter les Hornets à Charlotte. Bousculer, voilà un terme qui conviendra bien à l’image de Cousins, beaucoup trop lourd et imposant pour la raquette gardée par Nerlens Noel. Le rookie, tentant pourtant de bien défendre et réussissant à gêner la bête à plusieurs reprises, devra malheureusement laisser sa place à ses copains par séquences car beaucoup trop léger pour affronter un tel spécimen physique : 22 points et 15 rebonds à la pause, on se dit que le DeMarcus va se calmer un peu puisque les siens mènent de 13 unités. C’est malheureusement l’inverse qui va se produire, tant le bordel géré par George Karl fera le boulot pour perdre cette rencontre.

Covington, Smith et Grant ne baissent pas les bras, mieux encore ils imposent un comeback délirant à leurs fans, claquant un énorme 37-18 dans le troisième quart pour reprendre l’avantage. La dernière période démarre avec un DMC fou de rage, ce qui peut être assez compréhensible quand on voit certains de ses coéquipiers jouer n’importe comment : Rudy Gay et Derrick Williams profitent alors de ces 12 dernières minutes pour étaler tout leur talent, la vision du jeu des deux hommes éclaboussant le Wells Fargo Center du premier au dernier rang. Trois points en transition, tirs à mi-distance forcés avec deux joueurs sur eux, gestion abominable de l’horloge, tout y passe pendant que le gentil numéro 15 fait les poubelles et ramasse les restes. Une fin de match tellement insupportable qu’on en viendra même à créer une pétition pour que le All-Star déménage, beaucoup trop dominant et malheureusement entourés d’incapables dans son effectif. Avec une telle force physique et un tel avantage sur ses adversaires qui possèdent 15 à 20 kilos de moins que lui, comment DMC peut-il recevoir aussi peu de ballons, tout en devant regarder Gay forcer les mêmes tirs depuis son arrivée en NBA ?

Tel un triste symbole de son début de carrière chez les pros, Cousins termine la partie avec 39 points à 12/24 au tir, 24 rebonds (record), mais 1 défaite qui fait bien mal. Il a beau avoir un caractère de merde, certains soirs on a simplement envie qu’il se tire de là. Bon courage.

Source image : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top