Mavericks

Rick Carlisle tacle Chandler Parsons pour sa ressemblance avec Raymond Felton

Après la prestation décevante de Chandler Parsons vendredi dernier (9 points, 6 rebonds, 6 passes), Rick Carlisle n’a pas hésité à critiquer son joueur dans la presse en remettant en cause sa condition physique et son surpoids. L’ancien Rocket aurait-il fait ami-ami avec son nouveau coéquipier Raymond Felton ?

« Parsons avait l’air fatigué sur le parquet. Son shot était court. Il travaille à perdre du poids. Il est un peu plus lourd que ce qu’il a été. Il est monté au dessus de 105 kilos et nous aimerions le voir descendre au moins jusqu’à 102. C’est en cours. Ce soir (vendredi) était une de ces nuits où je pense que le surpoids était un fardeau.

Il est plus costaud, mais il jouait en pesant 98kg durant ses trois premières saisons. Une augmentation de 8 à 9 kilos est juste trop. Et nous en parlons beaucoup. Il y arrivera. Mais il avait l’air fatigué et avec les jambes lourdes. Les kilos en trop n’aident pas. – Rick Carlisle.

Sympa pour mettre dans de bonnes conditions son ailier. Une telle prise de poids est surprenante de la part de Chandler Parsons puisqu’il avait participé à la préparation estivale de Team USA qui aurait dû lui permettre de garder la forme et la ligne. Ou alors a-t-il emménagé trop proche de son coéquipier meneur à la bedaine sympathique avec qui il partage McDo, KFC et autres Tacos à longueur de journée ? En tout cas, Carlisle ne mâche pas ses mots parce qu’il attend beaucoup de l’agent libre payé cher cet été.

Je ne veux pas le critiquer publiquement. C’est juste un fait. Il est un gars important pour nous. Nous avons besoin qu’il soit en bonne condition physique parce que nous allons avoir besoin qu’il joue beaucoup de minutes durant les 82 matchs. – Rick Carlisle.

Et oui, qui dit plus gros salaire dit plus grosses responsabilités et attentes. Mais Chandler Parsons ne semble pas partager l’avis de son coach concernant sa silhouette. La preuve, il a posté une photo de lui torse nu ce samedi après midi, fier d’exhiber ses abdos.

Chandler Parsons

Allez coach, je suis un playboy, vous pouvez pas m’afficher comme ça.
Source : compte instagram Chandler Parsons.

Pas sûr que cela soit suffisant pour convaincre Rick Carlisle. Reste à savoir si ce dernier répondra à Chandler Parsons par Twitter ou Facebook ou s’il lui dira en face ce qu’il pense de sa (ses) forme(s).

Source : Real GM

Source image de couverture : Jerome Miron – USA TODAY Sports via www.mavsmoneyball.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top