Suns

Quand bagnole rime avec picole : P.J. Tucker purgera trois matches de suspension

On ne rigole pas avec la loi chez l’Oncle Sam. Durement puni pour avoir conduit en état d’ivresse en mai dernier, P.J. Tucker n’a pas échappé non plus à une sanction sportive de la part de la NBA.

L’Association ne pouvait pas laisser passer ça. Contrôlé sur les routes avec un taux d’alcoolémie presque trois fois supérieur à la limite autorisée dans l’État de l’Arizona, P.J. Tucker a déjà dû passer trois nuits au mitard pour son écart de conduite. Mais dans une ligue de plus en plus lissé et policée, les joueurs sont les premiers à donner l’exemple aux jeunes et un tel comportement ne pouvait pas rester impuni. Ainsi, les sbires d’Adam Silver ont estimé que la bêtise de l’arrière des Suns méritait une suspension sportive de trois matches, période durant laquelle « Pierre-Jean » ne percevra pas son salaire bien entendu.

Ce n’est pas la première fois que P.J. Tucker est forcé de ronger son frein sur le banc. On se rappelle qu’il y a quelques mois, il avait dû passer une soirée en costard après avoir taquiné du coude son ami Blake Griffin. Mais le caractère pour le moins impulsif du garçon ne semble pas alarmer les Suns qui, conscients de tous ses problèmes avec la justice, ont décidé de le resigner pour trois ans et 16,5 millions de dollars cet été. Une belle preuve de confiance qui devrait tout de même le faire réfléchir. Une deuxième chance comme celle-ci n’est pas donnée à tout le monde et il se doit d’en faire bon usage.

En deux saisons passées à Phoenix, Tucker a enregistré des moyennes de 7,9 points et 5,5 rebonds par match et offrait une option intéressante à Jeff Hornacek derrière l’arc grâce à une belle adresse de 38,7% lors du dernier exercice. En plus de son apport offensif, le produit de l’université du Texas apporte beaucoup dans sa propre moitié de terrain et joue un rôle de leader vocal au sein du vestiaire des Cactus.

Ironie du calendrier, P.J. Tucker manquera l’opening de la saison des Suns face à leurs rivaux de Los Angeles, mais il affrontera ces même Lakers à l’occasion de son grand retour, le mardi 4 novembre. Vous pouvez d’ores et déjà cocher la date dans vos agendas de la rentrée, ça va saigner.

Source texte : Bleacher Report | Image de couverture : Xfinity

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top