Suns

Alcool, cactus et rodéo : 3 jours de mitard pour PJ Tucker

PJ Tucker

Il croyait peut-être y échapper mais il n’en est rien, PJ Tucker ira bien passer quelques jours derrière les barreaux, le tout ajouté à diverses autres peines. Bah oui PJ, quand on joue avec le feu, on se brûle…

En mai dernier, PJ Tucker avait été arrêté pour une conduite jugée dangereuse, avant que l’alcootest révèle que le bonhomme avait un peu abusé sur la picole… Malgré de plates excuses, le joueur des Suns purgera bien sa peine et devra donc y réfléchir à 2 fois avant de sortir en teuf avec Gérard Smith…

PJ a donc beau avoir reconnu ses erreurs comme un grand garçon qu’il est, la loi cain-ri ne plaisante pas et l’ailier des Suns devra bel et bien s’acquitter de sa peine, comme nous l’explique Kevin Zimmerman du Valley of the Suns :

« Tucker a plaidé coupable pour les charges qui étaient retenues contre lui et passera 3 jours en prison. En parallèle, il sera assigné 11 jours à résidence, temps durant lequel il ne pourra quitter son domicile que pour travailler, et dans la limite de 12 heures par jour. Il devra également se soumettre régulièrement à des tests de dépistage, devra suivre une thérapie et disposera d’une période de probation qui pourrait atteindre 5 ans. Enfin, son véhicule sera équipé d’un dispositif visant à contrôler son taux d’alcoolémie et il devra payer plusieurs amendes. »

Le principal intéressé ainsi que Lon Babby, président des Suns, n’ont pas tardé à réagir au verdict, entre bienséance et serrage de coude. On se sert la paluche et on n’en parle plus ?..

Tucker :

«  »Je voudrais exprimer ma gratitude aux gens de Phoenix pour leur amour et leur soutien depuis que je fais partie de cette franchise. Merci également à l’organisation des Suns de m’avoir soutenu pendant cette période difficile. Et bien sûr, je remercie ma femme Tracey, ma famille et mes amis qui continuent malgré tout de m’aimer et de me soutenir. Je ne peux pas exprimer combien j’apprécie et estime les nombreux soutiens que l’on m’a donné… Je suis vraiment un privilégié. Je suis tellement heureux que personne n’ait été blessé à cause de cette bêtise idiote que j’ai faite… Je suis vraiment désolé et j’assume l’entière responsabilité de mes actes. Aucune excuse. A moi maintenant de prendre du recul et faire les changements nécessaires dans ma vie pour que ceci n’arrive plus jamais. Toute cette affaire a commencé et continuera avec le soutien de ma famille, de mes amis et, bien sûr de ma géniale franchise. J’ai beaucoup appris avec cette expérience : j’ai compris la leçon… Ce que je tire de positif dans tout ça, c’est la capacité de tout ces gens à pardonner mon erreur. Merci infiniment pour votre amour et votre pardon. Je ne vous laisserai pas tomber. Merci. »

Lon Babby :

« Comme P.J. lui-même, les Suns prennent ce comportement très au sérieux. Nous sommes autant concernés par la conduite à adopter par nos joueurs que part les résultats sportifs de notre équipe. Tous les membres de la franchise, sur et en dehors du terrain, comprennent l’importance d’obéir à la loi et doivent honorer notre communauté. Néanmoins, en considérant tout cela, nous avons conclu que P.J. était sincère dans son discours quand il dit accepter les conséquences de ses actes. Nous sommes convaincus qu’il prendra les décisions nécessaires pour éviter une telle conduite à l’avenir. Nous ne fermons en aucun cas les yeux sur sa conduite, mais nous le soutenons en sa qualité d’employé des Phoenix Suns. »

On sent bien ici la différence de ton employée par les deux parties mais ce que l’on retiendra c’est que PJ Tucker dispose maintenant d’un joker de la part de son président, là où d’autres n’ont pas toujours eu cette chance.

Avertissement avec légers frais donc, mais « Pierre-Jean » Tucker repartira bel et bien pour une saison supplémentaire avec la franchise arizonienne. On conseille tout de même à Jeff Hornacek de surveiller les fréquentations de son joueur, ainsi que la composition de sa gourde… Fin du bal on peut maintenant passer à autre chose.

image de couverture : informationng.com

source : probasketballtalk.nbcsports.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top