Power Rankings

Point Guards : Who’s hot ? Who’s not ?

Les meilleurs et les mauvais meneurs

Chaque dimanche, cinq meneurs de jeu de la ligue seront sélectionnés selon leur performances de la semaine, quelles soient bonnes ou mauvaises.

Chaque dimanche, cinq meneurs de jeu de la ligue seront sélectionnés selon leur performances de la semaine, quelles soient bonnes ou mauvaises. Le Top 3 vous dévoilera les meneurs qui ont actuellement le vent en poupe, The Surprise Pick dénotera le joueur qui a surpris par ses performances, et The Loser réservera un place de choix pour le grand perdant de la semaine !

TOP 3 :

1°. Chris Paul (Los Angeles Clippers) – 18,9 pts, 11 ast, 46,7% FG, 33,6% 3FG

En seulement trois rencontres, CP3 a fait comprendre à tout le monde que le patron est définitivement de retour ! Le meilleur passeur de la ligue récupère sa chère première place cette semaine sans l’ombre d’un doute. Avec une moyenne de 24,3 points et 12,3 passes décisives, le meneur des Clips est monté par deux fois à 15 caviars distribués dans la rencontre ! Paul est de plus devenu hier soir le septième joueur de l’histoire NBA à atteindre les 6 000 passes lors des 9 premières saison de sa carrière ! Troisième de la Conférence Ouest, LAC (49-21) compte deux matchs et demi de retard sur le Thunder et seulement un et demi d’avance sur les Rockets. La bataille pour les meilleures places qualificatives s’annonce rude !

2°. John Wall (Washington Wizards) – 19,9 pts, 8,9 ast, 43,4% FG, 36,2% 3FG

On a beau connaître ses qualités et son immense talent depuis son arrivée dans la ligue, la saison que réalise le Starplayer des Wizards reste impressionnante ! Wall a enregistré 22 points et 12 assists de moyenne par match, et ce malgré une semaine difficile pour Washington D.C. L’équipe de la capitale fédérale (36-33) a perdu la 5e place au profit des Brooklyn Nets mais a pu se relancer vendredi avec une victoire face aux Lakers. Les Wizards s’apprêtent à débuter une semaine cruciale et compliquée avec les venues de Phoenix et Indiana au Verizon Center.

3°. Stephen Curry (Golden Sate Warriors) – 23,5 pts, 8,5 ast, 46,3% FG, 41,4% 3FG

Face aux performances de ses homologues, Steph Curry ne pouvait pas se permettre d’être absent du Top 3 cette semaine ! Il ne manque pas au rendez-vous, enregistrant une moyenne de 27,7 points et 6,7 passes décisives sur quatre rencontres disputées. Auteur de deux matchs à plus de 30 unités, Curry se montre de plus en plus offensif au niveau du scoring, quitte à délaisser un peu son devoir de passeur. Grâce à ses perfs, Golden State (44-27) remporte trois de ses quatre matchs joués cette semaine et revient à une rencontre et demie de retard sur le 5e Portland.

The Surprise Pick : Jeff Teague (Atlanta Hawks) – 16,4 pts, 7 ast, 42,9% FG, 30,1% 3FG

Les Hawks sont actuellement dans une immense bataille pour conserver la 8e place de la Conférence Est. Menant son équipe de façon exemplaire, Jeff Teague s’arrache sur le parquet depuis maintenant trois semaines. Avec une moyenne de 23,6 points et 7,3 dishes sur les sept derniers jours, la star d’ATL retrouve ce classement qu’il n’a pas vu depuis bien longtemps ! À cinq matchs en-dessous des .500%, Atlanta (31-36) doit se méfier des Knicks qui reviennent à toute allure pour s’emparer de cette dernière place qualificative pour les Playoffs !

The Loser : Victor Oladipo (Orlando Magic) – 13,9 pts, 4,1 ast, 41,2% FG, 31,3% 3FG

Victor Oladipo sera très sûrement élu second pour le titre du Rookie of the Year. Et ce à juste raison : le première année a réalisé une bonne saison et ses qualités peuvent réellement donner des espoirs au Magic… Mais pas en tant que meneur ! Orlando a cherché à plusieurs reprises une façon de transformer l’arrière en Point Guard, mais les résultats ne sont pas là. Outre les nombreuses pertes de balles, Oladipo n’a pas vraiment la vista d’un meneur. Le Magic devrait être dans quelques jours la sixième équipe éliminée de la course aux Playoffs, ce qui leur laisse du temps pour trouver un véritable joueur capable de remplacer Jameer Nelson.

Mentions spéciales pour Tony Parker, Kyle Lowry, Rajon Rondo et Damian Lillard qui manquent de peu ce classement. Deux bons matchs réalisés par Ty Lawson. Le backcourt des Rockets (Beverley et Lin) montre des signes d’amélioration. Russell Westbrook est passé très proche d’un triple-double lundi (17 pts, 9 ast, 9 rebs). Isaiah Thomas et Ricky Rubio sont, eux, parvenus à en réaliser un ! Encore un gros scoring de la part de Kemba Walker et D.J. Augustin. Enfin, Michael Carter-Williams continue sa saison folle avec pas moins de 45 rebonds grappillés en quatre matchs !

N’hésitez pas  à commenter et à proposer votre propre Top 5 !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top