L'avis du Psy

L’Avis du Psy – Episode 10 : Le come-back des héros

Devant la recrudescence des craquages et autres coups de speed des quelques énergumènes qui fleurissent notre belle NBA, cette dernière a décidé cette saison d’engager un psychologue spécialisé dans les cas désespérés. Tout au long de la saison, cette sommité du milieu psychiatrique vous propose chaque semaine l’état des lieux cérébral de nos plus grands foufous. Cette semaine, comme pour fêter la nouvelle année, certains des patients les plus emblématiques font leur retour à la clinique, ET C’EST DU LOURD… Let’s go!!!

 

Place Joueur Commentaire

1
(retour en fanfare)

Andrew Bynum Retour en fanfare de Drew parmi les patients de notre psy. Étonnement discret depuis le début de la saison, voire assagi, le colosse est revenu dans le game de manière fracassante cette semaine en se faisant mettre à pied par les Cavs POUR AVOIR ***** LA FEMME D’UN ASSISTANT COACH! Un Drew comme on l’aime, dorénavant plus doué pour les highlights nocturnes que pour les Top 10 quotidiens. A noter que si d’aventure il réussissait à emmener sa nouvelle conquête tâter de la quille sur Cleveland, il rentrerait instantanément au Hall Of Fame de la clinique… WELCOME BACK ANDREW!!!

2
(grosse rechute)

Metta World Peace On commençait à se morfondre de ne plus voir Metta Paix Mondiale à la clinique. Il revient en force cette semaine pour une consultation en urgence après son interview Artestesque dans laquelle il a causé extraterrestres et gluten… Indisponible pour son équipe pour encore plusieurs jours, notre psy craint qu’il soit retombé dans ses travers d’antan, à savoir tester les nouvelles drogues de ses potes de cité… En tout cas, s’il y a belle lurette qu’il ne nous enjaille plus sur les parquets, il représente une nouvelle fois dignement le crew des cas soc’ de la Ligue…

3
(rechutes)

JR Smith et Chris Andersen Si Gégé fait la pluie et le beau temps de la clinique grâce à son niveau de jeu depuis le début de la saison, l’homme oiseau se tient pour le moment à carreau. Trop pour certains qui ont ainsi décidé de ressortir cette semaine les vieux dossiers… Un cas d’ébriété avancé aurait ainsi été aperçu du coté de Denver en 2005, année où l’on retrouvait dans le roster des Nuggets… Chris et Gérard! Alors on prend les paris, C KI KETAI BOURRE?

4
(nouveau patient)

Pau Gasol On pensait qu’être le pseudo-franchise player des Lakers cette saison était déjà un sacré motif de dépression, mais cette semaine l’état de crise aiguë a été déclaré pour le grand Pao… Proposé aux Cavs en échange d’un roi du bowling coureur de jupons, il semblerait que l’ego de l’Espagnol en ait prit un sacré coup… Déjà que la saison des Angelinos doit lui paraitre bien longue (comme à nous d’ailleurs), il postule dorénavant pour une place en chambre seule dans notre clinique…

5
(rechute)

Dwight Howard Convocation de force pour D-12 cette semaine pour 2 raisons principales. Premièrement l’objectif du psy en début d’année prend du plomb dans l’aile à cause d’un vilain 11/28 aux LFS dans les 5 derniers matches, avec 2 défaites au compteur. Deuxième raison invoquée, le pivot des Rockets a quand même trouvé le moyen de se faire taffer au poste par Kendrick Perkins, j’ai bien dit KENDRICK PERKINS… Allez hop double ration des DVD d’Olajuwon et on se remet au boulot mon garçon parce que là c’est plus possible…

6
(patient de passage)

George Karl L’ex coach des Nuggets, premier Coach of The Year de l’Histoire à être viré dans la foulée, s’est présenté de lui même à notre psy ce jeudi. En effet, à la vue du bilan actuel des Nuggets (14-17) et de leur dynamique depuis 15 jours (8 défaites de suite), il a commencé a être pris de violentes crises de rire, engendrant du coup des grosses douleurs stomacales… Et après avoir vu Brian Shaw s’écharper avec Dédé Miller, la crise s’est amplifiée au point qu’il se sente obligé de venir nous consulter… Une bonne dose d’antidouleurs plus tard, notre psy lui a également conseillé d’éviter de voir jouer Denver pendant quelques temps pour éviter une rechute, le temps n’étant apparemment pas à l’accalmie du coté du Colorado…

7
(nouveau patient)

Tony Parker Ah comme s’il avait besoin de ça notre Tonipi national… Au firmament de sa carrière, intouchable parmi les intouchables, c’est le genre de mecs qu’on aurait jamais pensé avoir à soigner… Et voilà qu’une sombre histoire de boudin (où de quenelle peu importe) surgit et fait de lui un odieux personnage détestable aux yeux du grand et bon public… C’est les yeux rougis que Tony est venu dire sa peine à notre psy, ne comprenant pas le flot d’injures et de réprimandes dont il fait l’objet depuis quelques jours… Poignardé de toute part pour la première fois depuis long time, il lui a été conseillé de mettre l’I-Phone en veille et de se concentrer sur d’autres ennemis, à savoir les jeunes Point Guard de la Ligue qui tentent chaque soir de contester sa suprématie sur le parquet. Et puis après tout s’il veut bouffer de la quenelle c’est son droit non? Ah bon c’est pas çà le problème?

8
(-6)

Kevin Durant ALERTE SURMENAGE POUR KD!!! On avait eu très peur dès l’annonce de la blessure de son compère Westbrook et les premiers jours nous ont malheureusement donné raison. Pour le moment, tout ce qu’il fait frôle la perfection (31 pts, 11 rbds depuis 5 matches) mais il a été constaté en réunion d’équipe que le go to guy du Thunder en faisait beaucoup trop. Attaque, défense et même rap game (!), KD est partout et s’il ne se calme pas un peu, il pourrait arriver en Playoffs à bout de souffle, là où ses gars auront pourtant le plus besoin de lui. Prescription pour cette semaine, un Valium matin, midi et soir avec une bonne tisane avant d’aller au dodo. TRANQUILLE KEVIN, LA SAISON EST LONGUE…

9
(futur résident)

Adam Silver A quelques semaines de son intronisation officielle à la tête de la Ligue, le successeur de David Stern commence déjà à remplir sa liste d’ennemis. L’une de ses premières grandes décisions sera peut être de faire des maillots à manches une habitude en NBA… Et dans une Ligue toujours plus swagg, les détracteurs de cette nouvelle mode ne devraient pas tarder à se faire entendre. Un abonnement au service psy de la clinique a été proposé au gringalet, étant donné la quasi-certitude qu’il devra se confier très souvent pour éviter de perdre pied dans cette jungle impitoyable…

 

Voila Messieurs Mesdames vous venez de consulter le dernier rapport psychologique du service NBA. N’hésitez pas à réagir, à nous envoyer de nouveaux patients on en est friand chez Trashtalk… Rendez vous la semaine prochaine avec peut être des changements sur les bancs, des sursauts, des retours, des départs, en somme tout ce qui rythme la vie d’une belle clinique comme la nôtre…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top