Nets

Deron Williams à propos de ses Nets : »Notre saison est un cauchemar »

Les jours se suivent et se ressemblent pour la franchise de l’oligarque russe Mikhaïl Prokhorov. Hier, en début de soirée, Brooklyn a encaissé sa 19ème défaite de la saison contre une équipe malade, les Bulls. Plus qu’un simple revers, les coéquipiers de Brook Lopez, out pour la saison, ont été véritablement humiliés dès l’entame de la seconde mi-temps. Les Nets s’inclinent 95 à 78 dans leur antre du Barclays Center. Il n’en fallait pas davantage pour que le public se mette à siffler. Un « cauchemar » pour Deron Williams. 

« C’est comme un cauchemar », concédait-il. « Les blessures se sont enchaînées. À ça, s’ajoute un manque d’effort et d’envie criant. Je n’imaginais pas tous ces problèmes lorsque cette équipe a été mise en place. »

Jason Kidd a mis son cinq majeur sur le banc lors du dernier quart hier soir. Le coach néophyte met en exergue lui aussi un manque d’envie, mais surtout de répondant.

« L’essentiel, c’est de vouloir faire le nécessaire pour gagner », assure t-il. « Nous ne faisons pas tout tout de suite. Nous baissons trop rapidement la tête… Nous ne faisons pas les efforts pour revenir au score. Et si mes joueurs ne sont pas prêts à fournir ces efforts, ils vont sur le banc. »

Avant cette défaite, Jason Kidd remettait déjà en cause l’état d’esprit de ses joueurs qui acceptait trop rapidement la défaite, selon lui. Un avis partagé par la majorité de ses cadres mais qui tranche avec l’attitude affichée sur le terrain. Outre les blessures nombreuses, le niveau de jeu affiché par certains joueurs inquiètent. Kevin Garnett et Paul Pierce en tête qui peinent à retrouver ne serait-ce qu’un 10ème de leur talent.

Les deux joueurs traînent leur misère depuis leur arrivée à New York, et ce n’est pas la défaite face aux Bulls qu’on nous fera dire le contraire. KG a inscrit 6 points à 2/7 aux tirs en 20 minutes, alors que « The Truth » marquait le même nombre de points en réalisant la prouesse d’être encore plus maladroit (1/8). Seule satisfaction réelle pour les Nets : Mirza Teletovic (17 points à 7/11). Mais il faudra bien plus que l’éclosion de la pépite bosniaque pour que les Nets arrachent une place en play-offs. Aussi faible soit la conférence Est, Brooklyn ne peut pas continuer à jouer de cette manière. 

Source texte : New York Daily News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top